Les ONG internationales au Cameroun condamnent l’attaque contre l’école Mère Francisca à Kumba, dans la région du Sud-Ouest, et rappellent que les écoles ne devraient jamais être une cible


© Clément Louis Kolopp – 2019

Yaoundé, 26 octobre 2020 – Les ONG internationales au Cameroun condamnent fermement l’attaque contre les élèves de l’école primaire et secondaire Mère Francisca, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, le 24 octobre, au cours de laquelle il est rapporté qu’au moins huit enfants ont été tués et douze autres blessés. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles des enfants assassinés, aux blessés et à leurs familles et à toutes les autres personnes touchées par cette horrible attaque, qui a eu lieu seulement 3 semaines après la reprise de l’année scolaire, le 5 octobre, dans une région où un nombre important d’enfants ne sont pas scolarisés depuis trois ans.

Cette attaque constitue une autre violation du droit international humanitaire et des droits des enfants, dans une région en proie à la violence armée depuis près de quatre ans.

En tant qu’ONG internationales, nous restons déterminées à fournir une assistance à la population touchée par la violence selon les principes humanitaires et rappelons que les écoles et les établissements médicaux ne devraient jamais être des cibles. Les écoles doivent être un espace d’apprentissage sûr pour les enfants.

Pour plus d’informations, merci de contacter : Anne Tréhondart, CHINGO Coordinator, [email protected]

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don