Mali

Contexte humanitaire

La crise à laquelle le Mali fait face depuis 10 ans a eu des impacts sécuritaires, économiques et politiques, dont la déstabilisation du système administratif qui a conduit à la rareté des services sociaux de base, exacerbant les vulnérabilités de la population. Sur une population totale de 21,1 millions d’habitants, il est estimé que 12,9 millions de personnes sont affectées par la crise au Mali, dont 7,5 millions ont besoin d’une assistance humanitaire, ce qui représente plus d’une personne sur trois dans le pays[1]. La crise malienne connait de nouveaux développements depuis plusieurs années avec une instabilité accrue au cours de l’année 2022 et de nombreuses zones de déplacements de population.

[1] Aperçu des besoins humanitaires – Mali – Janvier 2022

Chiffres clés

2013
Année d'implantation
de la mission
108
Personnel national
10
Personnel expatrié
252 143
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

De 1993 à 2002, Aide Médicale Internationale a apporté un soutien au système de santé dans la région de Kidal. En 2013, Première Urgence Internationale a repris les activités initiées et a étendu son intervention à Kidal (Cercles de Kidal, Tessalit et Abeibara), à Gao (Cercle d’Ansongo – 2014) et à Mopti (Cercles de Bankass et Bandiagara – 2019). Le bureau de la coordination est basé à Bamako et la plateforme logistique et pharmacie à Sévaré.

Depuis 2020, les équipes de Première Urgence Internationale ont pour objectif de développer des approches intégrées dans ses zones d’intervention. Cette approche intégrée se définit autour du besoin et de la vulnérabilité des populations et s’attache à répondre de manière simultanée à toutes les causes de ces vulnérabilités. Ce type d’approche permet de reconnaître la complexité, la diversité et l’interconnexion des problématiques.

Première Urgence Internationale en action

Première Urgence Internationale mène plusieurs projets dans les régions de Kidal, Gao, Ansongo et Mopti. Les équipes locales et expatriés interviennent dans les domaines de la santé, de la nutrition, de la santé psychosociale, de l’eau, l’hygiène et l’assainissement et la sécurité alimentaire. La multiplication des mouvements de populations a encouragé Première Urgence Internationale à se positionner au nord et au centre du pays comme un acteur clé en santé. Nous œuvrons à l’amélioration de l’accès à des soins médicaux et nutritionnels de qualité aux populations les plus vulnérables. Ainsi, les enfants de moins de cinq ans, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes déplacées sont les principales populations qui bénéficient de nos activités. Grâce à une approche intégrée, la santé nutritionnelle est traitée lors des activités médicales mais aussi via les activités nutritionnelles et de sécurité alimentaire. Enfin, à travers son système de cliniques mobiles, Première Urgence Internationale possède une forte capacité de déploiement et de réponse d’urgence aux crises, notamment de déplacés internes. Enfin, l’ONG adopte une approche régionale sur le Sahel Central avec les missions du Niger et du Burkina Faso pour renforcer notre impact dans cette crise complexe.

 

Photos : © Aboubacar Traoré

Images de la mission humanitaire au Mali

Nos partenaires

ECHO
Ministère des Affaires étrangères
USAID
Centre de Crise et de Soutien
Agence Française du Développement

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don