Corée du Nord

Contexte humanitaire

Première Urgence Internationale, présente depuis 2002 en Corée du Nord, est l’une des six organisations non-gouvernementales (ONG) autorisées, sous couverture de la Commission Européenne, à mener des programmes humanitaires et de développement dans le pays. L’ONG est d’abord intervenue dans le secteur de la santé.
A partir de 2007, son intervention s’est élargie à la sécurité alimentaire tout en poursuivant ses activités en matière de santé.

Chiffres clés

2002
Année d'implantation
de la mission
6
Personnel national
2
Personnel expatrié
51 590
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

L’effondrement du bloc communiste suivi d’une série de catastrophes naturelles majeures survenues dans les années 1990 ont fait passer la Corée du Nord d’une situation de surplus alimentaire dans les années 1980 à une grave crise alimentaire qualifiée de « Grande famine » dans les années 1990.
Si l’évaluation précise de la situation humanitaire en Corée du Nord présente un défi constant, les questions de sous-alimentation et de malnutrition demeurent de graves sujets de préoccupation. On estime que 18 millions de personnes sur une population totale de 25 millions auront besoin, dans les prochaines années (2016-2017), d’une forme d’assistance humanitaire où Première Urgence Internationale intervient principalement dans le « Grenier à blé du pays », la province du Hwanghae du Sud.

Première Urgence Internationale en action

Première Urgence Internationale concentre ses interventions depuis 2012 sur la production d’aliments destinés aux enfants (laitages, légumes, pains, etc.) avec pour objectif de permettre une meilleure diversité de leur alimentation. Réplication d’une action similaire dans d’autres communautés (« fermes »), un deuxième projet de promotion de l’élevage caprin et de valorisation du lait de chèvre pour améliorer l’apport protéiques des enfants a été lancé au début du mois d’octobre 2016.
La mission déploie parallèlement un projet d’appui à l’université d’agriculture de Haeju, capitale de la province du Hwanghae du Sud, dont dépendent les communautés de la province pour la formation de leurs ressources humaines techniques et administratives. Avec ce projet d’appui à l’université, Première Urgence Internationale intervient au niveau institutionnel pour le développement de la sécurité alimentaire régionale.
Sur financement de l’agence de coopération suédoise (Sida), la mission a, de mars 2014 à août 2016, mis en œuvre un projet de santé primaire visant la réhabilitation complète, l’équipement et la remise à niveau du personnel de soin de quatre centres de santé primaires dans la province du Hwanghae du Sud.
Malgré des difficultés de plus en plus grandes pour trouver des financements, Première Urgence Internationale persiste à vouloir maintenir dans les années à venir son engagement dans la province du Hwanghae du Sud et plus généralement dans le pays par la mise en œuvre de projets intégrés recouvrant les domaines de la sécurité alimentaire, de la nutrition et de la santé.

La mission en images

Nos partenaires

EuropeAid
Aide Alimentaire Programmée
UNCHR

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivitée accrue.
Faire un don