Territoire palestinien occupé

Contexte humanitaire

L’année 2014 a été marquée par l’opération « Bordure Protectrice » menée durant l’été dans la bande de Gaza. Elle a engendré la mort de 2 269 personnes, fait plus de 11 000 blessés et forcé environ 475 000 personnes à se déplacer. Les dégâts sur les habitations, les infrastructures électriques et sanitaires ainsi que la présence du blocus aggravent les moyens d’existence de la population gazaouie.
En Cisjordanie, la population souffre toujours des restrictions de mouvements de la colonisation israélienne, des démolitions ainsi que des violences des colons. Si un rapprochement des deux mouvements politiques palestiniens s’est opéré en cours d’année, aucun accord n’a été concrétisé à ce jour, limitant le processus de paix entre Israël et le Territoire palestinien occupé.

Chiffres clés

2002
Année d'implantation
de la mission
23
Personnel national
5
Personnel expatrié
239 208
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Première Urgence Internationale est présente depuis 2002 en Cisjordanie et depuis 2009 dans la Bande de Gaza.

L’intervention de Première Urgence Internationale vise à maintenir ou améliorer la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des populations les plus vulnérables directement affectées par le conflit prolongé entre Israël et le Territoire palestinien occupé : seconde Intifada (2000-2002) ; démantèlement des colonies dans la Bande de Gaza (2005) ; augmentation constante du nombre de colonies en Cisjordanie ; prise de pouvoir par le Hamas conduisant au blocus imposé par Israël depuis 2007 dans la Bande de Gaza ; 3 semaines d’opération militaire « Plomb durci » en 2009 à Gaza ; sans oublier la récente Guerre de « Huit jours » (novembre 2012) entre Israël et Gaza.

Première Urgence Internationale contribue ainsi à l’amélioration des moyens de subsistance des familles les plus vulnérables en favorisant notamment l’accès à des emplois à court terme, la vente de leur production agricole, ainsi que la réhabilitation d’infrastructures privées et publiques endommagées par des colons ou l’armée israélienne.

Première Urgence Internationale en action

En 2014, Première Urgence Internationale a maintenu sa stratégie opérationnelle axée sur la protection de la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. En réponse au conflit de l’été 2014, les équipes de Première Urgence Internationale sont intervenues en urgence pendant et après la crise grâce à la distribution de biens non alimentaires, l’approvisionnement en eau d’un village isolé, l’apport en cash pour les familles les plus vulnérables et la réhabilitation de terres arables.
En Cisjordanie, Première Urgence Internationale a poursuivi ses activités auprès des victimes des attaques de colons via un système d’alerte auprès des communautés, une réponse d’urgence, un appui aux producteurs d’olives ainsi que des actions de plaidoyer. Enfin, un projet mis en place dans plusieurs villages du nord de la Cisjordanie vise à renforcer l’autonomisation économique des femmes.

La mission en images

 

Nos partenaires

ECHO