Territoire palestinien occupé

Contexte humanitaire

En 2014, l’opération « Bordure Protectrice » menée durant tout l’été dans la bande de Gaza a contraint 475 000 personnes à se déplacer et a généré des dégâts matériels conséquents. Les conséquences de cette guerre ainsi que le blocus économique impactent encore grandement les moyens d’existence de la population gazaouie.

En Cisjordanie, la population souffre toujours des restrictions de mouvements de la colonisation israélienne, des démolitions ainsi que des violences des colons. Les colonies israéliennes continuent à grandir en dépit de la résolution 2334 de l’ONU adoptée fin 2016. Faute d’accord diplomatique, la situation des populations palestiniennes ne cesse de s’aggraver.

Chiffres clés

2002
Année d'implantation
de la mission
23
Personnel national
5
Personnel expatrié
239 208
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Première Urgence Internationale est présente en Cisjordanie depuis 2002. Elle a étendu sa mission à la Bande de Gaza en 2009. Depuis 2012, l’ONG se focalise ses activités autour de la protection des populations compte tenu de la situation sécuritaire préoccupante. En réponse au conflit de l’été 2014, les équipes de Première Urgence Internationale sont intervenues en urgence pendant et après la crise grâce à la distribution de biens non alimentaires, l’approvisionnement en eau d’un village isolé, l’apport en cash pour les familles les plus vulnérables et la réhabilitation de terres arables.

En 2016, l’intervention de l’ONG vise à maintenir ou améliorer la sécurité alimentaire et les moyens d’existence des populations les plus vulnérables directement affectées par le conflit prolongé entre Israël et le Territoire palestinien occupé.

Première Urgence Internationale en action

En Cisjordanie, Première Urgence Internationale poursuit ses activités auprès des victimes des attaques de colons via un système d’alerte auprès des communautés, une réponse d’urgence ainsi que des actions de plaidoyer. Les équipes accompagnent les fermiers dans les zones d’accès restreints afin qu’ils maintiennent leurs activités agricoles. L’ONG a par ailleurs contribué au renforcement des activités socio-économiques des femmes.

Dans la Bande de Gaza, les activités en moyens d’existence, de trainings professionnels, de « cash for work » permettent de répondre aux besoins quotidiens des ménages notamment en sécurité alimentaire. Des kits professionnels sont également distribués dans le cadre du programme de relance économique ainsi que des semences.

Photo du haut : © Agnès Varraine Leca

La mission en images

 

Nos partenaires

ECHO
EuropeAid
OCHA
Agence Française du Développement
OFID
Muslim Care

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivitée accrue.
Faire un don