Tchad

Contexte humanitaire

La région du Ouaddaï (dans l’est du Tchad) a accueilli plus de 250 000 réfugiés soudanais et plus de 170 000 personnes déplacées internes durant les dix dernières années. Les populations d’accueil, déjà vulnérables, ont été affaiblies par cette concentration démographique dans un territoire aux ressources naturelles limitées. Bien que la situation politique et sécuritaire se soit stabilisée, la région continue d’être affectée par la crise causée par des conditions climatiques difficiles (sols pauvres, sécheresses récurrentes, attaques de criquets et saisons des pluies imprévisibles) et le faible niveau de développement de la zone, l’absence d’infrastructures et la non diversification de l’économie. Ce contexte touche considérablement les populations, déjà fragilisées notamment par la crise alimentaire de 2012.

Chiffres clés

2004
Année d'implantation
de la mission
115
Personnel national
11
Personnel expatrié
125 845
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Le Tchad se caractérise par un très faible indice de développement humain (IDH) – 184e pays sur 187 en 2014 -, une mauvaise répartition des revenus, un faible niveau de formation et un illettrisme endémique. Au niveau sanitaire, le pays offre un service rare et de qualité très médiocre : le nombre de médecins par habitant est largement en deçà des normes internationales, avec 4 médecins pour 100 000 habitants.
Le Tchad regroupe un nombre important de facteurs qui engendrent la malnutrition, tels qu’une faible production agricole, un accès à l’eau limitée et une prise en charge médicale médiocre. Il en résulte des taux de malnutrition alarmants : en novembre 2015, 365 400 enfants étaient en situation de malnutrition, dont 76 000 en malnutrition aigüe sévère (MAS).
D’autre part, avec plus de 380 000 réfugiés recensés en octobre 2015, le Tchad est l’un des pays africains qui héberge le plus de réfugiés. La seule région du Ouaddaï, dans laquelle intervient Première Urgence Internationale, en dénombre quant à elle près de 112 000.

Première Urgence Internationale en action

Le Tchad est l’une des missions de Première Urgence Internationale où la démarche intégrée est la plus aboutie. Face à une problématique prioritaire identifiée – la malnutrition –, nos équipes mettent en place des solutions amenées à se compléter, en ciblant l’insécurité alimentaire, la santé, mais aussi les pratiques d’hygiène. Un premier projet vise ainsi à améliorer la sécurité alimentaire sur la zone et le développement des capacités de réponses rapides en cas de crise. Première Urgence Internationale est ainsi l’un des acteurs majeurs de la veille en sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région.
L’ONG intervient également dans le secteur de la santé à travers la prise en charge de la malnutrition et le soutien à 32 structures : elle couvre les frais de fonctionnement des centres de santé, leur fournit les équipements et produits médicaux nécessaires à leur bon fonctionnement et les réhabilite si besoin.
Enfin, un suivi est assuré afin de faire en sorte que les enfants rétablis restent en bonne santé et ne retombent pas dans ce fléau qu’est la malnutrition. Des coupons et compléments nutritionnels sont distribués aux parents des enfants malnutris traités dans les centres soutenus par nos équipes. Des sensibilisations aux bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles, des démonstrations culinaires, ainsi que le dépistage et l’orientation des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes et allaitantes malnutris vers les centres de prise en charge, sont également mis en place.

Crédits photographiques : Frédéric Noy

La mission en images

L'actualité de la mission

L’expo photo « Chroniques tchadiennes. Regards vers l’Est » fait ses premiers pas à N’Djamena !

Du 8 juin au 2 juillet 2016, l’Institut français du Tchad accueille l’exposition photographique « Chroniques tchadiennes. Regards vers l’Est ». Du Ouara à l’Assoungha, Frederic Noy fait découvrir une autre vision du Tchad, en plongeant dans le quotidien des populations du Ouaddaï.

Lire la suite

Nos partenaires

ECHO
USAID
Programme Alimentaire Mondial
Aide Alimentaire Programmée

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivitée accrue.
Faire un don