Soudan

Contexte humanitaire

Le Soudan est un pays incroyablement diversifié et vaste, à la croisée des chemins entre l’Afrique et le Moyen-Orient. Il accueille plus d’un million de réfugiés venant des pays voisins mais aussi de Syrie et du Yémen et ses habitants sont connus pour leur générosité, leur hospitalité et leur gentillesse. Depuis des décennies, le pays est touché par des conflits internes et les luttes intracommunautaires continuent de déplacer des populations, notamment dans les États du Darfour et du Kordofan. Après la révolution de 2019, qui a mis fin à 30 ans de règne d’Omar Bashir sur le pays, le Soudan est toujours confronté à une grave crise socio-économique, laissant des millions de personnes dans le besoin d’une aide humanitaire urgente. Selon les estimations de l’ONU, en 2022, 14,3 millions de personnes au Soudan ont besoin d’une aide humanitaire, soit le nombre le plus élevé jamais enregistré dans l’histoire du pays (en 2020, ce nombre était de 9,3 millions).

 Le conflit actuel en Ukraine a un impact au Soudan, en raison de la dépendance à l’égard des importations de blé et de la hausse vertigineuse des prix du pain et du carburant. Le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire aiguë a atteint 9,8 millions en septembre 2021 (FAO). Cette situation a été exacerbée par l’impact de la pandémie de COVID-19 et ses effets sur l’économie et le système de santé.

Chiffres clés

2020
Année d'implantation
de la mission
50
Personnel national
8
Personnel expatrié
164 307
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Au Soudan, les interventions de Première Urgence Internationale visent à apporter une réponse intégrée aux besoins les plus urgents et vitaux des populations vulnérables, notamment les réfugiés, les déplacés internes, les femmes et les enfants vivant dans des zones reculées et difficiles d’accès. Première Urgence Internationale s’efforce d’assurer la durabilité, l’efficience et l’efficacité de ses interventions, en comptant sur une équipe engagée, expérimentée et dévouée, composée de personnel national et international. Première Urgence Internationale est retournée au Soudan en 2020, en lançant des activités de santé et de nutrition dans le Kordofan Sud. Cette région montagneuse, proche de la frontière avec le Soudan du Sud, a été affectée par des années de conflit et d’isolement. La moitié des établissements de santé de l’État ne fonctionnent pas en raison du manque de ressources et de personnel médical, et les habitants des zones reculées et difficiles d’accès doivent marcher pendant des heures pour recevoir des soins médicaux et nutritionnels vitaux. En juin 2021, Première Urgence Internationale a lancé des activités de santé et de nutrition en soutien aux structures de santé existantes dans les environs des camps de réfugiés de l’État de Gedaref, soutenant les communautés locales, les réfugiés et les demandeurs d’asile.

En 2022 et 2023, Première Urgence Internationale continuera à se concentrer sur le renforcement des capacités du personnel et des structures de santé existantes, contribuant ainsi à l’amélioration de la situation sanitaire et nutritionnelle des communautés desservies et des populations affectées.

Première Urgence Internationale en action

Au Sud Kordofan, Première Urgence Internationale met en œuvre une stratégie intégrée pour répondre aux besoins des populations difficiles à atteindre dans le district d’Abassiya. Première Urgence Internationale s’efforce de rétablir une couverture sanitaire durable, tout en fournissant des services de santé et de nutrition vitaux, en s’appuyant sur l’incroyable résilience démontrée par les habitants du Kordofan Sud et leur volonté de reconstruire leur vie, après des années de conflit et d’isolement. Pour réduire la mortalité et la morbidité dues aux maladies évitables et aux épidémies, Première Urgence Internationale s’assure que les populations ont accès à des soins de santé primaires – y compris la vaccination, la nutrition, les services de santé maternelle et reproductive.  L’intervention de Première Urgence Internationale se concentre actuellement sur trois centres de santé, avec le soutien de 45 volontaires de santé communautaire, qui effectuent des dépistages de la malnutrition, sensibilisent à l’éducation à la santé, aux bonnes pratiques et aux services fournis dans les établissements de santé.

Dans l’état de Gedaref, avec le soutien du Centre de Crise et de Soutien (CDCS), Première Urgence Internationale est intervenu pour apporter un soutien à deux structures sanitaires à proximité du camp de réfugiés de Tenetba, qui accueille plus de 20 000 réfugiés et dessert plus de 25 000 personnes de la communauté d’accueil environnante.

Grâce à la contribution de l’Agence italienne pour la coopération et le développement (AICS) et en partenariat avec Solidarité International (SI), Première Urgence Internationale a étendu ses activités à quatre autres structures sanitaires dans des zones éloignées et difficiles d’accès, dans les localités de Basonda et Al Fashaga, le long de la frontière avec l’Éthiopie. Grâce à cette action, Première Urgence Internationale fournit des services de santé et de nutrition vitaux, dans le but de contribuer à la coexistence pacifique et de soutenir l’esprit de générosité et d’hospitalité dont font preuve les Soudanais en accueillant les réfugiés fuyant la violence en Éthiopie.

Grâce au soutien du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Première Urgence Internationale assure la continuité des services de santé et de nutrition pour les réfugiés éthiopiens et la population hôte du Village 8 et de son camp de réfugiés de transit dans l’est du Soudan, en reprenant les activités de Médecins Sans Frontières (MSF). Dans le cadre du même projet, Première Urgence Internationale fournit également des repas chauds aux nouveaux arrivants et aux personnes ayant des besoins spécifiques dans le Village 8.

Avec la participation du Comité Interministériel d’aide Alimentaire (CIAA), Première Urgence Internationale et SI ont lancé un projet visant à renforcer la sécurité alimentaire et les conditions de nutrition des populations vulnérables dans l’état de Gedaref. Ce projet a pour objectif de répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels d’urgence des familles dont les enfants souffrent de malnutrition aiguë sévère, tout en renforçant la résilience de la communauté, en promouvant les meilleures pratiques et en sensibilisant la population, afin de réduire l’impact de la malnutrition, en particulier chez les femmes enceintes et allaitantes, les bébés et les jeunes enfants.

La mission humanitaire au Soudan en images

Nos partenaires

Ministère des Affaires étrangères
Centre de Crise et de Soutien
Solidarités International
AICS Italian Agency
Union Européenne
Triangle

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don