Devenir partenaire

Première Urgence Internationale bénéficie du soutien de partenaires privés et institutionnels. Ils nous font confiance et permettent le développement de l’association.

Partenaires privés

S’exprimer en tant que marque citoyenne, donner un sens concret à ses valeurs d’entreprise et fédérer ses équipes autour d’une cause : comment et pourquoi vous engager aux côtés de Première Urgence Internationale ?

Les besoins humanitaires n’ont cessé de croître lors de la dernière décennie. Les crises, les guerres et catastrophes naturelles provoquent de dramatiques mouvements de population : en 2013, le triste seuil des 50 millions de personnes déplacées dans le monde a été dépassé.

Parallèlement, la multiplicité des terrains et des crises se prête mal à la standardisation des réponses apportées à ces situations d’urgence et nous contraint à une grande réactivité.

Pour faire face à ces contextes de crises et apporter une aide aux populations frappées par des drames humanitaires dans les plus brefs délais, il nous est indispensable de pouvoir disposer de ressources mobilisables immédiatement.

Soutenir Première Urgence Internationale c’est s’engager dans un partenariat concret, porteur de sens et différenciant, au profit de millions de personnes chaque année.

Pour agir à nos côtés, différentes possibilités : le cofinancement, le don en nature, des opérations de produit partage…

Quels avantages pour votre entreprise ?

Pour rappel, la loi 238 Bis du Code Général des Impôts modifié par la loi du 1er août 2003 prévoit que les dons effectués par les entreprises et sociétés au profit d’organismes d’intérêt général ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60% du montant des versements dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires.

S’impliquer dans un projet d’intérêt général ; unir ses équipes autour de projets porteurs de sens et s’imposer comme une marque citoyenne et responsable.

Apporter des réponses concrètes et mesurables à des problématiques qui nous concernent tous !

Définissons ensemble un partenariat qui nous ressemble.
Contactez l’équipe Partenariats au 01 55 66 99 66.

Témoignages des entreprises partenaires

Philippe FOLLIASSON

Philippe FOLLIASSON, Délégué Général Aquassistance

Le rapprochement entre Aquassistance et Première Urgence Internationale est articulé autour de domaines d’intervention communs : l’eau et l’assainissement. Nous sommes deux acteurs complémentaires dans le cadre de projets d’amélioration d’accès à l’eau et d’assainissement.

Première Urgence Internationale représente toute une organisation et une légitimité terrain, et Aquassistance propose des compétences d’ « experts métier », qui sont issus du privé et volontaires, pour mettre à disposition leur savoir-faire et partager leur connaissance. Pour intervenir, nous avons besoin de nous reposer sur une infrastructure et des équipes locales en mesure d’assurer le suivi sur le long terme. Pour ces raisons, Aquassistance voit en Première Urgence Internationale un partenaire de terrain incontournable pour venir en aide efficacement aux populations les plus vulnérables. Nous avons officialisé notre partenariat en juin 2017, bien que nous ayons déjà eu l’occasion de collaborer, en 2015, par exemple sur un projet d’amélioration de la gestion des eaux usées et pluviales dans le camp de réfugiés de Bardarash au Kurdistan irakien. En 2017, nous avons collaboré à distance, par exemple, en donnant des avis techniques sur des forages profonds au nord du Liban. Nos bénévoles sont prêts à se mobiliser pour soutenir les projets d’urgence portés par le service du SUDO de Première Urgence Internationale. Nous avons notamment mobilisé nos unités mobiles de potabilisation d’eau pour renforcer les moyens déployés.
Valérie FAILLAT

Valérie FAILLAT, Déléguée Générale de la Fondation Sanofi Espoir

Depuis sa création, en 2010, la Fondation Sanofi Espoir soutient financièrement Première Urgence Internationale. Du Myanmar en Haïti, en passant par l’Irak et la Libye, nous œuvrons aux côtés de l’association pour la mise en place de programmes de prévention, d’accès aux soins de santé, et d’aide d’urgence, pour les populations les plus vulnérables.

En Libye par exemple, nous avons apporté notre soutien pour renforcer la santé maternelle et infantile, et offrir un soutien psychosocial à 20 000 personnes déplacées et affectées par le conflit, dans la ville de Benghazi et ses environs. Parce que la lutte contre la précarité et la maladie constituent nos priorités, nous avons associé nos forces à celles de Première Urgence Internationale, reconnue dans ses pays d’intervention, pour la qualité de son travail, par les institutions de santé partenaires et les personnes qu’elle soutient. Notre partenariat va bien au-delà de la simple relation de mécénat. Il s’est construit autour d’échanges d’expertises, et d’un travail commun dans une même direction : la mise en place de systèmes de santé pérennes et la garantie d’un accès aux soins de qualité pour tous.
Patrice PAOLI

Patrice PAOLI, Directeur du Centre de Crise et de Soutien (CDCS)

Le CDCS a soutenu pas moins de 13 projets conduits par Première Urgence Internationale en 2017, ce qui fait de Première Urgence Internationale, sur cette même année, notre second partenaire – sur 34 – en termes de volume financier. Les projets soutenus relèvent tant de l’humanitaire que de la stabilisation, et concernent l’Irak, la Libye, le Yémen, ainsi qu’un projet dans les territoires palestiniens.

En Afrique, il s’agit de la République démocratique du Congo, la République centrafricaine, le Nigeria, le Mali ou encore le Soudan du Sud. Outre les clusters traditionnels – santé, aide alimentaire, psychosocial – la Mission pour la stabilisation a également accompagné un projet de relèvement économique en République centrafricaine. Nos priorités sont dictées par l’urgence et l’évolution des théâtres de crise. L’Irak et la Syrie ont naturellement concentré une grande partie de nos efforts, mais aussi le Sahel, la famine en particulier dans la corne de l’Afrique, ou encore la RDC, la RCA… avec toujours ce sentiment de frustration face à l’ampleur des défis. Première Urgence Internationale a une compétence large, multisectorielle, et une présence sur la quasi-totalité des théâtres où nous intervenons. C’est surtout un partenaire de longue date, avec lequel nous avons au fil des ans bâti une véritable relation de confiance. C’est un atout indispensable, pour une réaction rapide et efficace.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don