Myanmar (Birmanie)

Contexte humanitaire

Pendant plus de vingt ans, la Birmanie a été ravagée par des conflits opposant les forces gouvernementales à des groupes ethniques armés. Ce climat de tensions a entraîné le déplacement de près de deux millions de personnes. Aujourd’hui, la Birmanie est l’un des pays les plus pauvres au monde. Les minorités ethniques et les déplacés sont particulièrement touchés par le manque d’accès aux services essentiels. Avec le retour des réfugiés et des déplacés, la situation tend à s’aggraver depuis l’ouverture du pays en 2010.

Chiffres clés

1984
Année d'implantation
de la mission
41
Personnel national
1
Personnel expatrié
4 990
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Depuis 2012, un programme basé sur la santé reproductive est mis en place dans la région du sud de Yangon et l’Etat Karen. Son objectif est de relancer le réseau de santé communautaire. Première Urgence Internationale mène ce projet en s’appuyant sur des auxiliaires sages-femmes et les services de santé publique locaux. En 2013, la mission a également lancé un projet sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dans le district de Kawkareik. Depuis 2015, Première Urgence Internationale a élargi son programme HIV dans le pays en soutenant des groupes d’entraide dont le but est de renforcer la participation et l’engagement des populations clés dans la prévention du virus.

Première Urgence Internationale en action

Première Urgence Internationale concentre son action auprès des populations les plus vulnérables du sud de Yangon, de l’Etat Karen et de l’Etat du Kachin. Ses équipes interviennent pour améliorer durablement les conditions de vie des populations hôtes et préparer le retour des populations déplacées. L’ONG travaille ainsi à l’amélioration de l’accès aux soins de santé, la santé reproductive et la santé materno-infantile. Les compétences des personnels médicaux ont été renforcées grâce aux formations et à la mise en place d’un projet innovant de santé mobile, qui permet aux sages-femmes de bénéficier d’un téléphone portable facilitant le diagnostic. L’association a été pionnière dans ce projet. Les équipes ont également assuré le développement de projets en eau et assainissement.

La mission Birmanie en images

Nos partenaires

Save the Children
UNICEF