La famine aux portes du Nigeria


Au nord-est du Nigeria, la situation humanitaire est extrêmement préoccupante. Dans l’Etat de Borno, la population s’enfonce dans une crise alimentaire qui pourrait se transformer en état de famine. Alors que Première Urgence Internationale intervient à Maiduguri capitale du Borno depuis avril 2016, l’ONG alerte sur l’urgence de la situation.

La famine mena20160804_CP_Nigeriace au Nigeria. Des évaluations récentes des Nations unies et de l’ONG Médecins Sans Frontière révèlent des taux de malnutrition sévère aiguë et une insécurité alimentaire très élevée pour les populations du nord-est du pays dans l’Etat de Borno. Certaines zones géographiques enclavées pourraient même sombrer dans la famine.

L’Etat de Borno est particulièrement touché par la présence du groupe terroriste Boko Haram qui a provoqué  des déplacements massifs de populations. Sa capitale, Maiduguri, a d’ailleurs doublé le nombre de ses habitants depuis le début des violences. Elle accueille aujourd’hui plus d’1,8 millions de déplacés pour 2 millions d’habitants. « Les besoins sont énormes à Maiduguri tant pour les personnes déplacées que les populations hôtes » explique Elsa Softic, chargée des Urgences à Première Urgence Internationale, «  il y a des difficultés d’accès à l’eau et à l’assainissement, à des soins de santé et surtout un besoin criant de nourriture ».

En avril 2016, Première Urgence Internationale a mis en place un programme d’assistance alimentaire à Maiduguri. Les équipes interviennent auprès des populations hôtes et des personnes déplacées à qui elles distribuent des cartes électroniques monétaires pour acheter des denrées alimentaires auprès des marchés locaux.

Les équipes sont déjà venues en aide à plus de 12 000 personnes depuis avril dernier.

Pour Première Urgence Internationale, il est urgent de réagir et d’étendre l’aide alimentaire notamment dans les zones isolées, encore difficilement accessibles par l’aide humanitaire, mais où la situation sanitaire est désastreuse.


Pour plus d’informations

Jean Javogues, Directeur de la Communication
[email protected]/ +33 (0)1 55 66 99 66

Elsa Softic, Chargée des Urgences
[email protected] / +33 (0)1 55 66 99 66


Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don