Accès à l’eau potable dans le monde


L’accès à l’eau potable dans le monde est un des enjeux majeurs de notre société. La crise de l’eau que nous traversons est préoccupante. Première Urgence Internationale œuvre tous les jours dans le domaine de l’eau, hygiène et assainissement pour essayer d’apporter des solutions d’accès à l’eau. Explications.

Avoir accès à l’eau potable dans le monde est un des enjeux majeurs de notre société

Donner accès à l’eau potable dans le monde

Aujourd’hui, 30% de la population mondiale n’a toujours pas accès à l’eau potable à domicile (1). Cela représente des enjeux évidents en matière d’approvisionnement en eau. L’exploitation des eaux souterraines, la récupération de l’eau de pluie, la construction de réseaux d’eau publics sont autant de projets sur lesquels la communauté internationale s’engage. Donner accès à l’eau potable dans le monde est un objectif essentiel pour les populations.

Mais l’accès à l’eau n’est pas le seul enjeu. Selon l’OMS, 844 millions de personnes dans le monde n’ont pas de service élémentaire d’accès à de l’eau potable (1). La qualité de l’eau représente alors un élément important de l’engagement des humanitaires et de Première Urgence Internationale. Avoir accès à de l’eau et à une eau propre à la consommation sont deux critères essentiels pour venir en aide aux populations les plus vulnérables.

Il est essentiel d'avoir accès à de l’eau et à une eau propre à la consommation

Eau, hygiène et assainissement

En plus de donner accès à de l’eau potable, les problématiques d’eau couvrent également les domaines de l’hygiène et assainissement.

Par exemple, la gestion des boues et la gestion des eaux grises sont des questions importantes de n’importe quelles villes, villages ou camps. Des fosses septiques mal gérées voire inexistantes peuvent entraîner de graves problèmes écologiques avec des pollutions des sols par exemple. Cela favorise aussi la prolifération de maladies diverses. Assurer un environnement sain et une bonne hygiène est donc intimement lié aux problématiques de santé.

Voir notre article sur la gestion des boues au Cameroun pour en apprendre plus sur le sujet.

Dans ce cadre, l’accès à une bonne hygiène corporelle mais aussi une bonne hygiène alimentaire sont des éléments fondamentaux pour des problématiques d’hygiène et assainissement. C’est pourquoi Première Urgence Internationale organise régulièrement des campagnes de sensibilisation dans les pays où elle intervient en eau, hygiène et assainissement.

Un exemple de réseau d’eau au Liban

Au Liban, Première Urgence Internationale met en œuvre des projets d’accès à l’eau et d’hygiène. Dans le village de Borj el Arab, elle a créé un réseau d’eau public. Le but premier est de permettre aux populations d’avoir accès à de l’eau potable.

Cliquez ici pour en lire plus sur le projet.

(1) Chiffres 2017 de l’OMS, pour en apprendre plus :
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2017/water-sanitation-hygiene/fr/

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don