Video « Silent War » en Ukraine – « Nous avons tout laissé là-bas »


Depuis plus de 4 ans, la population de l’Est de l’Ukraine fait face à une guerre silencieuse. Tamara et ses deux enfants ont fui les bombardements et « ont tout laissé ».

La décision de partir est souvent compliquée face à une ligne de démarcation floue et mouvante. En effet, une partie de la population qui vivait en zone gouvernementale se trouve aujourd’hui en zone non gouvernementale. Tamara et d’autres familles ont fait le choix de partir pour essayer de retrouver une stabilité et d’être en sécurité.

Fuir l’Est de l’Ukraine

Tamara vivait en zone non gouvernementale lorsque les bombardements ont commencé. Pour protéger ses deux enfants, elle a été forcée de fuir sa ville, de traverser la ligne de front et a décidé de s’installer de l’autre côté.

Se réfugier à Kostiantynivska

Le centre d’accueil des déplacés de Kostiantynivska, soutenu par Première Urgence Internationale qui fournit des équipements, a accueilli Tamara et ses enfants.
Elle ne retournera pas vivre dans l’Est de l’Ukraine suite à la destruction de sa maison est détruite. Cependant elle passe la ligne de front pour aller visiter sa mère de 82 ans.

Première Urgence Internationale vous invite, le jeudi 10 janvier 2019, au vernissage de son exposition photo «Silent War. Un conflit oublié aux portes de l’Europe».

Les projets en Ukraine sont mis en œuvre avec le soutien financier du service de la Commission européenne à la protection civile et opérations d’aide humanitaire (ECHO)

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don