Une appli pour accompagner les personnes atteintes du VIH


Au Myanmar, Première Urgence Internationale mène un programme de lutte contre le VIH, pour sensibiliser les populations à la prévention du virus et accompagner les personnes malades. Nos équipes organisent des programmes d’éducation sexuelle et de sensibilisation au VIH, en testant les populations clés, en fournissant des conseils aux populations à risque et séropositives. En collaboration avec les autorités birmanes et les personnes atteintes du VIH, l’ONG envisage de lancer une plateforme en ligne, « HiPEN », pour faciliter l’accès à l’information.

Application HiPEN pour les personnes atteintes du VIH

Pendant plus de soixante-dix ans, le Myanmar a été ravagé par des conflits opposant les forces gouvernementales à des groupes ethniques armés. Ces tensions ont entraîné le déplacement de près de deux millions de personnes. Aujourd’hui, le Myanmar est l’un des pays les plus pauvres au monde. Les minorités ethniques et les déplacés sont particulièrement touchés par le manque d’accès aux services essentiels.

Depuis 2001, Première Urgence Internationale (en tant que AMI) a réalisé des programmes de santé et WaSH (Water : Eau, Sanitation and Hygiene : Hygiène et assainissement) dans la ville du Yangon, comprenant la prévention et le traitement du VIH.

Depuis 2011, l’ONG a ajouté le Fonds mondial en tant que donateur pour mettre en œuvre la prévention et le traitement du VIH dans le sud de Yangon à partir de notre base à Dala.
Entre 2012 et 2017, Première Urgence Internationale menait un programme basé sur la santé reproductive, dans la région du sud de Yangon et l’État Karen. Son objectif était de relancer le réseau de santé communautaire, en s’appuyant sur les services de santé publique locaux.

L’information, un moyen d’action essentiel

En coopération avec les autorités birmanes. Première Urgence Internationale a récemment mené des groupes de discussion(1) avec des personnes atteintes du VIH et des représentants de la société civile. Cela a permis d’identifier trois problématiques majeures pour les personnes séropositives au Myanmar :

  • l’accès extrêmement limité à l’information générale relative au VIH ;
  • l’absence de mécanismes de remontée d’information;
  • les phénomènes de stigmatisation et discrimination quotidiens subis.

En effet, les personnes atteintes du VIH font face à un certain nombre de discriminations. Même dans les pays où les progrès réalisés en termes de traitements antirétroviraux leur assurent, en principe, une vie normale. Les discriminations persistent dans leur travail, leur cercle familial, et au sein du système de santé. Dans ce contexte, le partage et l’échange d’information anonyme deviennent des moyens d’action essentiels.

Première Urgence Internationale travaille donc à la création d’une application mobile de santé. L’objectif est de faciliter le partage d’informations et accompagner les personnes atteintes du VIH dans leur vie quotidienne. Il s’agira ainsi de l’application HiPEN (pour “Health Sector Inclusive People living with VIH Electronic Network”).

L’application HiPEN est à l’intention des personnes vivant avec le VIH. Ils seraient 36,7 millions aujourd’hui dans le monde, principalement dans les pays d’Afrique subsaharienne, Asie Pacifique et Est de l’Europe. HiPEN s’adresse en particulier aux malades les plus à risques. Particulièrement, les personnes cumulant plusieurs motifs de discrimination : travailleurs sexuels, hommes homosexuels, consommateurs de drogues, et réfugiés. Pour ces catégories de personnes, l’accès à l’information est d’autant plus difficile, alors qu’il demeure essentiel pour décroître la propagation du VIH.

Partage de témoignages

Encore à l’état de prototype. L’application HiPEN sera disponible sur un site Internet ainsi qu’en application smartphone sur Android et Apple. Il s’agira d’une plateforme d’information et d’échange entre utilisateurs. Les informations resteront anonymes afin d’éviter toute discrimination.

Grâce à HiPEN, les utilisateurs auront accès aux publications d’un ensemble d’acteurs: autorités nationales, de l’ ONUSIDA et d’autres sources pertinentes. L’application proposera également des livres de formation. Cela permettra d’accroître le niveau de connaissance général des utilisateurs sur les questions relatives au VIH. Elle mettra aussi les utilisateurs en relation avec les structures médicales adaptées (contacts, coordonnées, conditions d’accès).

Surtout, HiPEN constituera une plateforme de discussions, privées et collectives. Cela permettra d’encourager et de faciliter le partage d’idées, d’expérience et de connaissances sur des sujets prédéfinis. Par exemple, les traitements antirétroviraux, la prévention des infections sexuellement transmissibles, la prévention de la transmission de mère à enfant. Ce forum de discussion permettra aux utilisateurs d’avoir un espace permettant de se sentir soutenus et encouragés par leurs pairs.

HiPEN propose également des services innovants, tel que le Mécanisme de Remontée d’Information (MRI). Les utilisateurs enregistrés sur la plateforme pourront partager leurs opinions et expériences quant aux traitements et services fournis. Il s’agira d’accroître la visibilité des difficultés propres aux personnes atteintes du VIH. Et ainsi d’impliquer les membres de la société civile dans un processus d’amélioration constante des services fournis et des activités mises en œuvre.

Un outil d’utilité publique pour les personnes atteintes du VIH

L’application HiPHEN, en cours de développement, a déjà été testée au Myanmar, grâce au partenariat de Première Urgence Internationale avec le Myanmar Positive Group. Le développement est réalisé en partenariat avec Nexlabs, partenaire de développement de logiciels informatiques en Birmanie.

À terme, Première Urgence Internationale souhaite que les autorités publiques s’approprient l’application. Et qu’elles prennent ainsi en charge la responsabilité et la maintenance de HiPEN. Une plateforme conçue de manière à devenir un outil d’utilité publique.

Nous recherchons des financements afin de déployer notre projet. Participez à la mise en place de l’application HiPHEN grâce à votre don.

 

(1) Ces groupes de discussion, et l’application HiPHEN, ont été développés dans le cadre d’un projet financé par Expertise France – Initiative 5%.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don