Première Urgence Internationale ouvre un centre nutritionnel au Yémen


Depuis fin décembre, un nouveau centre de stabilisation est en service à l’ouest du Yémen, à destination des populations en situation de malnutrition. Les équipes de Première Urgence Internationale se sont chargées de la réhabilitation et l’aménagement du centre, qui soigne aujourd’hui plus de 16 enfants par mois. 

En seulement deux mois, les équipes de Première Urgence Internationale ont assuré la réhabilitation d’un centre nutritionnel au Yémen, inoccupé jusqu’alors. Il assure désormais une réponse humanitaire essentielle, dans cette zone reculée du pays, souffrant d’un des plus forts taux de malnutrition aiguë sévère. En effet, le taux de malnutrition aigüe atteint plus de 25% dans le district d’Al-Mighlaf, comme tous les districts du gouvernorat d’Hodeidah. À titre de comparaison, dans les gouvernorats de Sana’a et d’Aden governorates, ce taux atteint respectivement 6,5% et 15,5%.

Une structure remise à neuf

Entre octobre et novembre 2019, toute la mission de Première Urgence Internationale s’est mobilisée pour donner une nouvelle vie à ce bâtiment inoccupé, abandonné durant les conflits.

L’espace a d’abord été agrandi, avec l’aménagement d’un étage et d’un entrepôt externe accolé à la structure principale. Un avant-toit couvre à présent l’entrée du bâtiment et protège les patients du soleil pendant l’attente. L’intérieur, refait à neuf, respecte à présent les mesures d’hygiènes nécessaires à la qualité des soins. Des toilettes et points d’eau ont été installés, approvisionnés par des citernes placées sur le toit et au pied du bâtiment. Côté énergie, c’est toute l’installation électrique qui a été refaite à neuf. Le centre est à présent alimenté par un groupe électrogène extérieur, fourni par Première Urgence Internationale, et complété par des panneaux solaires installés sur le toit.

C’est dans cet ensemble flambant neuf qu’a eu lieu, le 31 décembre, la cérémonie d’inauguration en présence des autorités, composées de représentants du gouvernorat et de hauts fonctionnaires du ministère de la Santé. Au vu de la réhabilitation réussie de cette structure, Première Urgence Internationale a reçu des demandes expresses de soutien, de la part des autorités, pour accompagner la mise en service d’autres unités de soins, dont un département d’urgence obstétrique et un département de santé sexuelle et reproductive.

Soigner les enfants malnutris et stabiliser leur santé

Le centre, aussi appelé Unité nutritionnelle thérapeutique, est destiné à la prise en charge des enfants de moins de 5 ans souffrant de complications médicales liées à la malnutrition aiguë sévère. En plus de bénéficier des équipements et services médicaux du centre, ces enfants et leurs familles reçoivent un soutien alimentaire de la part de Première Urgence Internationale, sous forme de paniers alimentaires, à raison d’un panier mensuel de 100kg de denrées de base, durant 6 mois. Ce dispositif holistique permet ainsi de soigner l’enfant et de stabiliser la situation alimentaire du foyer pour prévenir les rechutes.

Grâce au travail de Première Urgence Internationale et au soutien financier de l’OFDA et de la DG ECHO, le centre peut aujourd’hui accueillir 8 enfants et leurs accompagnants. À raison d’une durée de prise en charge moyenne de 15 jours, cela représente plus de 16 enfants soignés par mois.

La lutte contre la malnutrition est une priorité dans l’intervention de Première Urgence Internationale au Yémen. Grâce à l’appui de ses partenaires et donateurs, l’ONG s’engage au quotidien pour soutenir les populations les plus vulnérables. Cependant, le combat est loin d’être gagné. Aujourd’hui, on estime que 3 millions d’enfants souffrent encore de malnutrition à travers le pays.

Vous pouvez soutenir notre action au Yémen en faisant un don. Vos dons sont les garants de notre liberté d’action et accroissent notre réactivité sur le terrain. 

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don