Burkina Faso

Contexte humanitaire

La situation sécuritaire au Burkina Faso s’est rapidement détériorée depuis 2018 avec une circulation très forte de nombreux groupes d’opposition armés. Une augmentation spectaculaire des déplacements internes a été recensée, passant de 237 000 personnes en juillet 2019 à plus d’un million en août 2020.

L’insécurité grandissante a entrainé la suspension ou le relâchement des services publics dans de nombreux domaines, tels que la santé et la nutrition. Le délabrement des infrastructures publiques résulte d’un manque de ressources humaines, financières et matérielles, ainsi que des difficultés de l’État et des collectivités à assurer le relèvement du système. Les populations les plus vulnérables, telles que les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et allaitantes, s’en trouvent d’autant plus affectées.

Chiffres clés

2020
Année d'implantation
de la mission
26
Personnel national
5
Personnel expatrié
82 191
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Première Urgence Internationale a mené deux évaluations en santé, nutrition et eau, hygiène et assainissement en janvier 2019 puis en décembre 2019 dans la région de l’est du Burkina Faso afin d’évaluer les besoins humanitaires et sa capacité à y répondre. La mission a été ouverte en 2020 avec la mise en œuvre de deux projets dans le district sanitaire de Fada dans la région est.

Première Urgence Internationale en action

En 2021, deux projets proposent un appui à l’offre de soins de santé secondaires pour le service de santé reproductive à l’hôpital Régional de Fada, un soutien à six centres de santé, et la mise en place d’une clinique mobile pour inclure les populations déplacées et intervenir en cas d’urgence sanitaire. Face à la dégradation de la situation sécuritaire, Première Urgence Internationale a également développé un volet de réponse rapide pour être en mesure d’adresser les besoins immédiats en santé des populations affectées par des chocs soudains.

L’objectif de l’ONG au Burkina Faso est d’améliorer l’accès à des soins de santé de qualité, soutenir le référencement, assurer la continuité des soins du niveau communautaire et au niveau des structures de santé pour les soins primaires et secondaires et renforcer la prévention et prise en charge de la malnutrition. Ainsi que d’améliorer la préparation aux épidémies et l’offre de soins psychosociaux et psychologiques de la clinique mobile, ainsi que la détection et l’orientation des cas de violences basées sur le genre (VBG).

Une stratégie régionale Sahel Central est également élaborée par Première Urgence Internationale en lien avec les missions Mali et Niger pour renforcer notre impact dans cette crise complexe.

Nos partenaires

Fondation Sanofi Espoir
ECHO
Centre de Crise et de Soutien
Organisation Mondiale de la Santé

Comment sont utilisés vos dons ?

Stats Chaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don