L’appel de Joseph Benita pour Haïti


L’appel de Joseph Benita, chef de mission adjoint aux programmes en Haiti, pour première Urgence Internationale.

Après le passage du cyclone Matthew le 4 octobre 2016, il y a eu en Haïti une forte concentration d’acteurs humanitaires qui sont intervenus en urgence.

Après 6 mois, beaucoup d’associations ont quitté le pays. Pourtant, les institutions classent encore la région de la Grand’Anse, où Première Urgence Internationale intervient, en « alerte de crise ».

Plus d’un ans après le passage du cyclone, les besoins restent considérables.

« Si nous n’agissons pas, si tout le monde se retire, les conditions seront pires lorsque de la prochaine catastrophe naturelle surviendra »

En 2017, avec le soutien de la DG ECHO, Première Urgence Internationale reste mobilisée auprès des populations les plus vulnérables, mais malheureusement les financements disponibles sont beaucoup trop faibles.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don