Yémen: 2 ans de conflit – Conférence de presse le Mercredi 22 mars 2017 à 10h00


 

SAVE THE DATE – Conférence de presse

Mercredi 22 mars à 10h

 

2 ANS DE CONFLIT AU YEMEN

SEPT ONG INTERNATIONALES ALERTENT SUR

L’UNE DES PLUS GRAVES CRISES HUMANITAIRES AU MONDE

 

Chez : Médecins du Monde

62, rue Marcadet 75018 Paris

Métro : Ligne 12 – 4  Marcadet poissonniers

Entrée libre

Le 26 mars 2017 marquera les 2 ans du lancement de l’offensive armée au Yémen d’une coalition de pays menée par l’Arabie Saoudite. Deux ans après cette escalade du conflit, le Yémen est confronté à l’une des plus graves crises humanitaires au monde, avec près de 19 millions de personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire et des alertes persistantes de potentielles poches de famine.

Sept organisations non-gouvernementales, actuellement opérationnelles au Yémen, organisent une conférence de presse afin d’échanger sur les questions clés qui concernent le pays aujourd’hui : bilan global de la situation du pays après deux ans de conflit et impact sur les populations, état de la situation nutritionnelle et de l’insécurité alimentaire, problématique des armes explosives, fonctionnement et accès au système de santé, manque d’accès et de sécurité pour les humanitaires, et violation du Droit international humanitaire.

Intervenants :

  • Action contre la Faim
  • CARE
  • Handicap International
  • Médecins du Monde
  • Première Urgence Internationale
  • Solidarités International

Contact presse :

Sophie Odeh – sodeh@premiere-urgence.org – 01 55 66 99 66 / 07 83 42 57 19

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivitée accrue.
Faire un don