Rendre la santé accessible dans le Nord du Mali


Comme dans de nombreux pays touchés par des conflits, le système de santé au nord du Mali est touché par la dégradation de la situation sécuritaire depuis maintenant plusieurs années. Dans cette région, les structures de santé communautaires sont difficiles d’accès et la population fait face à des récoltes mitigées compromettant l’état nutritionnel des plus vulnérables.

Première Urgence Internationale intervient depuis fin 2013 dans la région de Gao en appui au système de santé, en ciblant les cercles de Bourem et d’Ansongo. L’objectif : permettre à l’ensemble de la population d’avoir accès à des soins de santé gratuits et de qualité. Pour cela, les équipes de Première Urgence Internationale apportent leur soutien aux centre de santé communautaires locaux en les réhabilitant, en les approvisionnant en médicaments et en matériel, en formant le personnel de ces centres sur les soins de santé et en appuyant la prévention, le dépistage et la prise en charge de la malnutrition qui touche particulièrement les plus jeunes et les femmes enceintes et allaitantes.

En 2015, et grâce au soutien de la Commission Européenne, Première Urgence Internationale a étendu son action en intégrant la région de Kidal, dans le Nord du Mali, dans ses activités. Dans cette zone, où le retour des services étatiques est encore ineffectif, Première Urgence Internationale a mis en place 4 cliniques mobiles qui se déplacent auprès des populations nomades afin qu’elles puissent accéder à une offre de soins et à une prise en charge de la malnutrition. D’ octobre 2015 à février 2016, Première Urgence Internationale a ainsi enregistré 10 608 nouvelles consultations curatives dans la région de Kidal.

Cette intervention en clinique mobile se poursuit aujourd’hui. Elle a permis à Première Urgence Internationale d’inclure dans ses activités l’appui à la relance de 9 centres de santé communautaires non-fonctionnels pour l’heure dans la région de Kidal.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don