« C’est une scène de vie normale, alors que le quartier n’est pas normal »


En janvier 2018, Gwenn Dubourthoumieu, photographe, s’est rendu en République centrafricaine pour Première Urgence Internationale. Il a visité les projets mis en place à Bangui et à Ndélé et a rencontré les équipes et les populations.

Au-delà de la nécessité de la présence de Première Urgence Internationale, Gwenn a cherché à montrer dans ses photos la formidable capacité de résilience de la population en Centrafrique.

Dans ce diaporama commenté, il commente cinq des photographies.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don