La Chronique N°127- Juin 2018


Ce numéro de la Chronique est dédié à la photographie humanitaire.

Des photographes parlent de leur rapport à l’image dans un contexte de crise humanitaire. Dans la rubrique interview, le directeur de l’agence Magnum raconte « la course effrénée des images ».

Couverture du magazine la Chronique avec un appareil photo

Le long format « Loin des clichés » rassemble l’ensemble des photos et les témoignages de la Chronique.

« Loin des clichés »

Edito

« Tout montrer mais pas de n’importe quelle manière »

La photographie humanitaire est un genre bien particulier. Elle illustre un contexte parfois violent, dresse les portraits de personnes bien souvent en souffrance et met l’accent sur la défaillance de nos sociétés modernes et de ses inégalités qui nécessitent d’être traitées avec précaution. Elle est donc indispensable pour interpeller le public, éveiller les consciences et parfois même changer le cours de l’Histoire…

Première Urgence Internationale intègre la photographie au centre de sa communication. À travers notre présence sur le web, nos expositions et nos publications, nous mettons en avant des photographies qui racontent des histoires : celle d’Amina au Nigeria, seule avec huit enfants, qui se reconstruit peu à peu à Maiduguri ; celle de Bassam en Irak qui revient dans son village totalement détruit par l’Etat Islamique ; ou encore celle de cette femme de 70 ans en Ukraine qui ne parvient pas à franchir la « ligne de contact » pour retrouver les membres de sa famille. Les images permettent de saisir un regard, un sourire, et de poser un visage sur des enjeux politiques complexes, des pays à des kilomètres de nos préoccupations et sur des crises, parfois oubliées.

Dans le reportage que nous vous proposons ici, nous avons demandé à des professionnels de l’image de parler de leur métier et de leurs expériences avec nous. Ils commentent une photo et nous expliquent leur approche de la photographie humanitaire.

Nous espérons que ces images vous parleront à vous aussi et conforteront votre engagement auprès de notre association.

Jean Javogues
Directeur de la communication

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don