Soudan du Sud

Contexte humanitaire

Après plus de cinq ans de guerre continue, le Soudan du Sud a achevé son processus d’indépendance le 9 juillet 2011. Mais le conflit militaire prolongé entre le nord et le sud de ce pays a fortement fragmenté la société soudanaise, également victime d’une prolifération des groupes armés sur son territoire. Depuis décembre 2013, le Soudan du Sud est plongé dans une guerre civile qui a déjà fait plus de 50 000 morts. Parmi les dix états que comptent le Soudan, six ont été affectés par une violence armée de plus grande ampleur : plus d’1,6 millions de personnes se sont retrouvées déplacées, et 646 378 ont trouvé refuge au Soudan du Sud (selon UNHCR). Malgré la signature d’un accord de paix par le Président Salva Kiir en août 2015 et les menaces de sanctions des Nations Unies, les conflits continuent et la situation humanitaire sur place s’aggrave. Entre mai et juillet 2015, 4,6 millions de personnes faisaient face à l’insécurité alimentaire et 80 % des comtés recensés enregistraient un taux de malnutrition élevé.

Chiffres clés

2015
Année d'implantation
de la mission
73
Personnel national
8
Personnel expatrié
75 000
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Première Urgence Internationale a ainsi pu identifier différentes zones aux besoins significatifs dans le Nord-Ouest du Sud-Soudan, comme les localités de Pamat, le Nord Bahr et l’Etat du Bahr El Ghazal. La mission Sud-Soudan propose ainsi une approche intégrée contribuant au maintien et développent des accès aux soins de santé première de qualité pour les populations touchée dans la zone. De plus, une assistance en sécurité alimentaire aidant à supporter les conditions climatiques difficiles pour les populations,

Première Urgence Internationale en action

Dans le domaine de la santé, 75 000 personnes bénéficient actuellement du travail de l’équipe de Première Urgence Internationale au Soudan. En se concentrant sur le maintien et l’amélioration du réseau des agents de santé communautaires, l’ONG propose des soins de santé primaire aux communautés affectées, via un centre de santé local, et facilite le référencement vers les soins de santé secondaires.
Dans cette région, Première Urgence Internationale est particulièrement active sur la lutte contre la malnutrition sévère aiguë, qui touche surtout les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes et allaitantes. Entre juin et octobre, les trois mois les plus critiques de la saison maigre, l’équipe effectue des distributions de nourriture, notamment aux familles sui accompagnent des patients hospitalisés. Première Urgence Internationale a également distribué des vivres à plus de 500 familles vivant dans le camp de déplacés de Mangar Mayol.

La mission en images

Nos partenaires

ECHO
Programme Alimentaire Mondial
Aide Alimentaire Programmée

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivitée accrue.
Faire un don