La Chronique N°137 – Décembre 2020


Informez-vous sur la crise vénézuélienne et les actions de Première Urgence Internationale !
Avec 15% de la population qui a quitté le pays, la crise vénézuélienne est, en ampleur numérique, la deuxième crise migratoire après la Syrie, mais la première en dehors des pays en guerre. En tant que principal pays d’accueil, la Colombie est particulièrement affectée par l’arrivée de milliers de Vénézuéliens.

Télécharger

Une crise négligée par la communauté internationale. Cela est particulièrement visible en termes de financement, avec seulement 7% et 13,7% des besoins financés respectivement au Venezuela et en Colombie. Ce déficit de financement et de ressources a des conséquences très réelles, les organisations humanitaires s’efforçant de fournir des programmes d’intervention urgents et élémentaires.
Pour répondre à cette crise, Première Urgence Internationale travaille en consortium avec Solidarités International en Colombie, dans le cadre de programmes visant à accroître l’accès à des soins médicaux de qualité et à un soutien mental et psycho-social, mais également à améliorer les services d’hébergement, d’eau, d’hygiène et d’assainissement, et à assurer la distribution de nourriture.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don