Une épidémie de rougeole en Europe touche les Roms


En juin et en octobre, Première Urgence Internationale a organisé avec ses partenaires une campagne de vaccination publique dans un bidonville à Montreuil. C’est une épidémie de rougeole sévissant en Europe qui a conduit à cette campagne de vaccination plus large. 78 personnes ont également bénéficié d’un dépistage de la tuberculose.

Suite à une épidémie de rougeole des séances de vaccination ont été organisées

Une épidémie de rougeole en Europe a causé 44 décès en Roumanie depuis fin 2016

L’Europe est touchée par une épidémie de rougeole depuis fin 2016. Sept pays, dont la France, la Roumanie, l’Italie et le Royaume-Uni concentrent plus de 80% des cas. En Roumanie, le pays le plus touché, 8400 cas ont été diagnostiqués et 44 ont conduit à un décès. Par ailleurs, le département de Seine-Saint-Denis connaît un taux de tuberculose 4 fois supérieur à la moyenne nationale. Cela s’explique par la persistance de cette maladie chez les personnes issues de pays où la maladie est plus présente et par l’insalubrité des bidonvilles.

Une séance de vaccination et de dépistage à Montreuil

Afin d’endiguer cette épidémie de rougeole et éviter la tuberculose, Première Urgence Internationale a réalisé une action ponctuelle de vaccination contre la rougeole en juin. Une seconde séance a été organisée en octobre avec un élargissement à plusieurs vaccins et à un dépistage de la tuberculose. L’action s’est déroulée dans le bidonville des Acacias, à Montreuil. A 15 minutes en bus de la station de métro, le bitume laisse place à un chemin de terre, longe un parking, des immeubles en construction et s’achève sur un terrain vague fermé par des tôles. C’est là que se sont établies 70 familles Roms, soit 350 personnes environ, dont une cinquantaine d’enfants, depuis juin 2014. Le terrain ne dispose pas d’accès à l’eau ni de sanitaires, côtoie des bennes à ordures. L’accès à l’électricité se fait hors de toute conformité.

Nouer le lien entre les habitants et les structures de santé

La lutte contre l’épidémie de rougeole à travers une action de vaccination est l’occasion de d’engendrer un suivi sur le long terme et de créer du lien entre les résidents et les structures de santé. 94 personnes ont ainsi été vaccinées contre la rougeole, oreillons rubéole et contre la diphtérie, tétanos et coqueluche. 78 radios de dépistage ont été réalisées dans un camion spécialement équipé. Aucun cas de tuberculose n’a été détecté.

Le rôle primordial des médiateurs en santé

La réussite de ce type d’action réside dans la capacité des médiateurs en santé à convaincre la population de l’intérêt de la vaccination et du dépistage. Les préjugés contre la vaccination sont encore très présents. Ainsi plusieurs habitants des Acacias craignent que la vaccination n’affaiblisse leurs enfants. Néanmoins le bilan de la journée est positif. Outre l’épidémie de rougeole, elle a permis aux différents partenaires d’améliorer leur travail en réseau et d’ancrer leur action sur le long terme.


Les partenaires

Le dépistage de la tuberculose et la vaccination publique ont été menés conjointement entre Première Urgence Internationale, l’Agence régionale de santé de Seine-Saint-Denis, le Conseil départemental de Seine Saint-Denis, la Mairie de Montreuil et l’association Les Enfants du Canal.

 

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivitée accrue.
Faire un don