Diaporama – Renforcement du système de santé à Bangui en période de COVID-19


Première Urgence Internationale, la Croix Rouge Française et Action Contre la Faim, mettent en place depuis deux ans en République Centrafricaine un projet d’assistance médico-nutritionnelle pour les populations vulnérables et de renforcement du système de santé de la région de Bangui avec le soutien financier du Fonds Bêkou.

Renforcement du système de santé à Bangui en période de COVID-19 © Première Urgence Internationale | Formation PEC COVID-19 pour les agents de santé des formations sanitaires appuyées en mai 2020

Kévin Yandoka, Adjoint Responsable Programme santé nutrition à Bangui pour Première Urgence Internationale, depuis janvier 2017, témoigne de son métier en pleine pandémie de COVID-19.

Comment votre travail a-t-il été affecté par le COVID-19 ?

En tant qu’Adjoint Responsable Programme santé nutrition, je manage toute l’équipe médicale et veille sur toutes les activités du programme. Nous intervenons dans les districts sanitaires de Bangui 1 et 3 de la Région Sanitaire N°7. Je suis donc garant de la bonne marche du projet dans son ensemble sous la hiérarchie de mon Responsable Projet.

La pandémie du COVID-19 a effectivement affecté mon travail, notamment sur des activités menées par les districts sanitaires et les activités communautaires. Avec les districts sanitaires, nous organisions des sessions de formation, des réunions de monitorage et des supervisions conjointes mensuelles.

En tant que professionnels de santé, nous avons adapté la stratégie au contexte en mettant l’accent sur un changement de comportement afin de lutter contre le virus du COVID-19. Nous avons également organisé des sessions de formation des prestataires de santé sur la prévention et la prise en charge de la maladie à Coronavirus sans oublier les formations organisées à l’endroit des relais communautaires.
Nous continuons d’apporter des soutiens multiformes aux formations sanitaires pour la réalisation des différentes activités au niveau de chaque centre de santé. Nous avons aussi contribué à la mise en place et l’application des gestes barrières et à la construction et équipement des salles d’isolement temporaires dans les centres de santé appuyés.

Pourquoi est-il important de maintenir nos opérations ?

Pour un pays enclavé, post-conflit qui n’a pas encore son système de santé « debout »,  qui est encore frappé par la COVID-19, je pense qu’on peut non seulement maintenir mais accentuer nos opérations.
Concernant la situation économie du pays, qui est un déterminant capital pour la santé ainsi que pour les autres domaines, la population a encore besoin de l’assistance humanitaire.

Découvrez en images notre projet d’assistance médico-nutritionnelle pour les populations vulnérables et de renforcement du système de santé de la région sanitaire n°7 à Bangui.

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don