Des espaces amis d’enfants à Bangui


Dans le cadre d’un de ses projets en santé, Première Urgence Internationale soutient à Bangui quatre centres de santé et apporte un soutien psychosocial aux personnes les plus vulnérables via la création d’espace amis d’enfants.

Des femmes patientent avant une consultation dans un centre de santé de Bangui que Première Urgence Internationale soutient dans le cadre de ses projets en santé en RCA

La santé en Centrafrique, une situation alarmante

Depuis maintenant plus de deux décennies, la République Centrafricaine traverse une crise militaro-politique qui a entraîné des retards conséquents en termes de réponse aux besoins en santé des populations, à cause de structures de santé absentes ou non fonctionnelles. Ces crises récurrentes ont également accentué le taux de pauvreté et rendu les populations plus vulnérables, que ce soit sur le plan physique ou psychologique. En effet, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé, « la santé correspond à l’état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement à une absence de maladie ou d’infirmité » (1).

La situation alarmante en termes de santé en République Centrafricaine a conduit Première Urgence Internationale à développer un projet d’assistance médico-nutritionnelle auprès des populations les plus vulnérables : les enfants de 0 à 5 ans, les femmes enceintes, allaitantes. Le projet a également pour objectif de renforcer le système de santé de la ville de Bangui dans le 4e arrondissement à Boy-Rabe, dans le 1er au centre de santé de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et dans le 2e à Yapélé et Lakouanga.

Les activités psychosociales conduites par les acteurs de santé visent à renforcer les capacités de résilience des bénéficiaires et à réduire la composante psychologique de l’état de malnutrition en renforçant le lien entre parent et enfant. En effet, l’aspect psychosocial peut être en partie cause ou conséquence de la malnutrition dans le cas d’une détresse psychologique de l’enfant ou d’une détresse psychologique sévère du parent, impactant de fait le statut nutritionnel de l’enfant. Ainsi, Première Urgence Internationale fournit un appui psychosocial dans les Unités Nutritionnelles Thérapeutiques Ambulatoires (UNTA) des quatre centres de santé soutenus à Bangui. Enfin, Première Urgence Internationale prend également en charge les victimes de cas de violences basées sur le genre.

Pourquoi des espaces amis d’enfants ?

Les espaces amis d’enfants fonctionnent selon une technique thérapeutique appelée « entretien ou soutien psychologique » dont la méthodologie consiste à s’installer avec les enfants et jouer avec eux, de les écouter et d’observer la présence de signes de détresse, chez l’enfant ou le parent, tout en évaluant la relation entre les deux. Ces moments privilégiés entre parents et enfants permettent de leur offrir un moment de retrouvailles et une écoute attentive.

Plus particulièrement, les espaces amis d’enfants servent les objectifs suivants :

  • Ils offrent un environnement de confiance et sécurisant,
  • Ils garantissent la confidentialité sur tout ce qui est dit et apportent une écoute et un appui,
  • Ils permettent la mise en œuvre de groupes thérapeutiques avec le partage d’expériences et le soutien du groupe,
  • Ils apportent un cadre neutre où mener des entretiens individuels de soutien psychologique avec les bénéficiaires enfants et adultes afin d’identifier tout signe de détresse et de les référer si besoin aux structures adéquates.

Ainsi, les espaces amis d’enfants sont essentiels car ils permettent de renforcer la relation mère-enfant et le développement psychoaffectif et psychosocial des enfants, à travers les jeux mis en œuvre. Enfin, ils contribuent à un apaisement de la souffrance psychologique, souvent à l’origine de la malnutrition dans un contexte particulièrement difficile et tendu comme l’est celui de la Centrafrique.

*Ce projet, financé par le Fonds Bêkou, le Fonds fiduciaire de l’Union Européenne dédié à la République Centrafricaine.

(1) Les principes de l’OMS : http://www.who.int/about/mission/fr/


Nous vous conseillons également

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don