Mali : « La sensibilisation et le partage d’information est mon créneau »


Monsieur Mohamedine Ag Oufene âgé d’une cinquantaine d’années est un mobilisateur communautaire travaillant avec Première Urgence Internationale dans la région de Kidal depuis 2015.

Mohamedine Ag Oufene, mobilisateur communautaire chez Première Urgence Internationale

Mohamedine Ag Oufene, mobilisateur communautaire chez Première Urgence Internationale | © Première Urgence Internationale

Marié et père de 8 enfants il a exercé différents métiers avant de rejoindre l’équipe de Première Urgence Internationale. Dans une premier temps maçon, puis tailleur de pierre, il débute son expérience en ONG humanitaire avec Médecin du Monde en 2004. Il occupera des postes tels que technicien de développement communautaires, formateur des accoucheuses traditionnelles, animateur et formateur des agents communautaires dans la lutte contre la maladie du ver de guinée (Dracunculose). Avec le retrait de Médecin du Monde de Kidal en 2014, Mohamedine rejoint alors Première Urgence Internationale en 2015 en tant que mobilisateur communautaire, son poste actuel.

Mohamedine est un homme engagé dans sa fonction de mobilisateur communautaire. Son travail consiste essentiellement à sensibiliser et à informer la population sur les activités mises en place par Première Urgence Internationale. Il est également chargé de la supervision des activités des acteurs communautaires (relais communautaires, accoucheuses traditionnelles recyclées et agents de santé communautaires).

De plus, il est l’un des garants des mécanismes de redevabilité en place.

Dans ce cadre, Mohamedine s’assure que la population soit informée sur le fonctionnement du mécanisme de retour d’informations. Il s’assure que les communautés sachent qu’il existe, comment elles peuvent l’utiliser, de quoi elles peuvent se plaindre, et combien de temps prendra la formulation de la réponse.

Enfin, chaque mois, il collecte les informations recueillies (notamment à travers l’ouverture de boîtes à suggestion entreposées dans chaque centre de santé) et les fait remonter au Coordinateur Terrain de Première Urgence Internationale.

Mohamedine aime particulièrement son métier et remercie Première Urgence Internationale qui lui a apporté une amélioration des conditions de vie de sa famille mais aussi de son expérience acquise à travers les formations reçues ainsi que par un renforcement continu de ses capacités.

Mise en place de séances d’information, d’éducation et de communication sur les pratiques familiales essentielles

A travers un financement de la DG ECHO, Première Urgence Internationale organise des supervisions formatives au cours desquelles la population est sensibilisée sur les pratiques familiales essentielles (PFE). Les PFE sont des séances de sensibilisations auprès des familles. Elles contribuent à favoriser l’amélioration de la santé, de la croissance et du développement de l’enfant auprès des ménages et des familles.

Qu'est-ce qu'un mobilisateur communautaire ?Centres de Santé Communautaires d’Intadeini le 09 Octobre 2019. Organisation de séances d’Information Education et Communication sur les PFE par Première Urgence Internationale | © Première Urgence Internationale

Ouverture des boîtes a suggestion par le mobilisateur de communauté

Afin de respecter la Norme Humanitaire Fondamentale sur la qualité et la redevabilité, Première Urgence Internationale  procède à l’ouverture des boîtes à suggestions lors des supervisions formatives mensuelles. Cela permet ainsi de recevoir le retour de la population sur les services fournis au sein des centres de santé communautaires.

mobilisateur communautaire à Première Urgence Internationale

Centres de Santé Communautaires de Tanainait le 19 Février 2020, séance d’ouverture de la boîte à suggestion par le PFR | © Première Urgence Internationale

Mohamedine est le Point Focal Redevabilité (PFR) de la base de Kidal. Autrement dit, il est chargé de façon mensuelle d’ouvrir les boites à suggestions et de récolter les différentes plaintes.

Le mécanisme d’enregistrement des plaintes prend en compte les principes de confidentialité et l’absence de représailles.  Les plaintes sont remontées au Coordinateur Terrain où elles sont alors traitées au niveau des Bases de Première Urgence Internationale. En fonction de la gravité, certaines plaintes peuvent être transmises à l’échelon supérieur et donnent lieu à une enquête. D’autres peuvent être confiées à des personnes ayant une spécialisation particulière. La personne en charge du traitement a un délai de 2 semaines maximum pour apporter une réponse.

Toutes ces activités sont mises en œuvre par Première Urgence Internationale grâce au soutien de l’Union européenne à travers la DG ECHO (Protection civile et opérations d’aide humanitaire).

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don