Améliorer l’accès à l’eau à Alep


^E340EAE1FD1E872A7CA454E6BF37F22BACEED5B4A3F31B935B^pimgpsh_fullsize_distr_ok

Depuis 2008, Première Urgence Internationale intervient en Syrie pour venir en aide aux populations déplacées dans le pays. Face à la situation humanitaire critique à Alep, les équipes apportent leur soutien aux habitants de la ville afin d’améliorer leur accès à l’eau et à l’hygiène.

A Alep, les réseaux d’eau ont été endommagés par des années de conflit. Les habitants accèdent difficilement à l’eau potable. Pour répondre à ce besoin vital, Première Urgence Internationale met en place actuellement des projets d’amélioration d’accès à l’eau dans la ville.

Des camions citernes approvisionnent des points d’eau dans des abris et des immeubles. Au total, 50 000 personnes bénéficieront de ce projet. 500 réservoirs d’eau ont été livrés et vont être installés dans la ville. Ils contiennent chacun 500 litres d’eau.

D’ici la fin de l’année, Première Urgence Internationale va envoyer 20 000 jerricans de 10 litres d’eau. 15 latrines préfabriquées seront mises en place.

Première Urgence Internationale poursuit également ses interventions dans les gouvernorats de Damas, Homs, Hama, Tartou, Lattaquié et Dara’a. Les équipes interviennent dans la réhabilitation d’abris, l’éducation, la santé, la distribution de produits de première nécessité et dans l’amélioration des moyens d’existence.

^27CF3D74ADE7763475A6807D3265FC2180749FD2EFE5F81194^pimgpsh_fullsize_distrok

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don