Tchad : Enquêtes pour le renforcement du Paquet Minimum d’Activités dans le district sanitaire d’Abéché


Projet : Renforcement du Paquet Minimum d’Activités dans le district sanitaire d’Abéché pour l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans et des femmes.

Lieu : Province du Ouaiddaï, Tchad.

Contexte et justification

La malnutrition est reconnue au Tchad comme un problème majeur de santé publique et constitue une cause sous-jacente de la mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Les enquêtes SMART, conduites de 2010 à 2019 dans la province de l’Ouaddaï, révèlent des taux importants dans prévalence de la malnutrition aiguë globale (MAG) avoisinant le seuil critique de 15% fixé par l’OMS. Ces taux oscillent entre 12,1% et 19,0%. Les taux de la malnutrition chronique oscillent entre 27 et 48,8%, très souvent proches du seuil d’urgence qui est de 40%. Malheureusement, ces enquêtes SMART ne donnent aucune indication sur les causes ni les mécanismes qui conduisent à  la malnutrition aiguë chez ces enfants.

Le projet de renforcement du Paquet Minimum d’Activités dans le district sanitaire d’Abéché, financé par le onzième Fonds Européen de Développement et mis en œuvre par le consortium PUI et BASE a pour objectif d’améliorer les indicateurs nutritionnels parmi la population du district sanitaire d’Abéché, en particulier les femmes et les enfants de moins de 5 ans. Les stratégies opérationnelles visent un renforcement de l’offre de soins sur le plan quantitatif et qualitatif, mais surtout un renforcement de la demande des soins de santé et de nutrition par l’amélioration des connaissances et pratiques des populations cibles. Les interventions au sein de la communauté viseront essentiellement l’amélioration du niveau des connaissances et le changement de comportement des populations cibles vis-à-vis de la santé et la nutrition par la mise en place d’activités d’Information, Education et Communication (IEC) et de Communication pour le Changement de Comportement (CCC).

Dans le cadre de sa mission au Tchad, le consortium PUI/BASE recherche un consultant pour diriger deux enquêtes :

Enquête socio-anthropologique sur les déterminants influençant l’accès et l’utilisation des services de sante et de nutrition des enfants de 0 à 5 ans, des femmes enceintes et allaitantes.

Objectif général : 

L’objectif principal de l’enquête sera d’obtenir un niveau de compréhension approfondi sur les déterminants socioculturels et anthropologiques sur l’accès et l’utilisation des services de santé et de nutrition des enfants de moins de cinq ans, des femmes enceintes et allaitantes dans la province du Ouaddaï au Tchad.

Enquête Connaissances, Attitudes et Pratiques (CAP) des communautés du Ouaddaï en sante et nutrition

Objectif général : 

Evaluer les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) des communautés en matière de santé et nutrition des enfants de 0 à 5 ans, des femmes enceintes et allaitantes dans la province du Ouaddai, afin d’avoir une base de données initiale qui permettra de formuler des recommandations sur la mise en œuvre des activités d’IEC/CCC.

 

Les offres doivent être soumises en français avant le 15 mars 2021 en mentionnant comme intitulé du mail « Enquête Socio-anthropologique DS Abéché » à l’adresse suivante :

[email protected]

Date limite de réponse : Clôturé

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don