Archives

« La guerre au Soudan ne doit pas devenir une crise oubliée », et pourtant…

L’impératif employé par le ministre des Affaires étrangères français, Stéphane Séjourné, en février dernier rappelle la nécessité de ne pas détourner le regard de ce qui pourrait être l’une des pires crises de l’histoire récente[1].

[Communiqué] Première Urgence Internationale lance un appel aux belligérants de Gaza, d’Israël et du Liban pour protéger la vie des populations civiles.

L’escalade de violence des dernières 24 heures a provoqué la mort de plusieurs centaines de civils et les prochaines 24 heures seront sans doute elles aussi dramatiques sur le plan humain.

Dans la bande de Gaza près de 148 000 personnes subissent au quotidien une violation de leurs droits fondamentaux en raison des restrictions imposées par Israël

Le blocus israélien sur la bande de Gaza a mis sous cloche plus de 2 millions de personnes au cours des 16 dernières années. Parmi les multiples mesures imposées, Israël a de manière unilatéral défini une zone d’accès restreint (Access Restricted Area – ARA- en anglais) sur les terres situées le long de la frontière de la bande de Gaza avec Israël ainsi que sur la zone de pêche, interdisant aux agriculteurs, aux éleveurs et aux pêcheurs d’exercer leurs activités économiques. L’ARA représente 35% des terres agricoles de la Bande de Gaza et jusqu’à 85% de la zone de pêche. L’application de cette mesure de restriction a des conséquences dévastatrices sur la vie des agriculteurs, des éleveurs, des pêcheurs et de leur famille – qui sont directement exposés à des menaces physiques et à la perte de leurs biens de production – mais elle a également un impact sur l’ensemble de la population de Gaza.

Après 12 ans de guerre, la Syrie ne connaît aucun répit

12 ans après le début de la guerre en Syrie, sept personnes sur dix ont actuellement besoin d’une assistance humanitaire. Le pays compte 22 millions d’habitants dont six millions de personnes déplacées qui ont fui les combats et dont les conditions de vie sont extrêmement précaires.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UKRAINE – Doit-on en arriver là ?

L’hiver sera rude pour des millions de familles ukrainiennes. 9 mois après le début de…

Vos Dons Agissent 2022

Le lundi 3 octobre marque le lancement de la grande campagne annuelle de France générosités….

44 ONG nationales et internationales appellent au renouvellement de la trêve au Yémen

Alors que l’accord de trêve actuel doit expirer le 2 octobre 2022, les organisations humanitaires rappellent à toutes les parties au conflit que l’avenir de la population du Yémen est entre leurs mains.

COMMUNIQUE DE PRESSE : UKRAINE – Depuis 50 jours, le nombre de victimes civiles ne cesse de s’alourdir

Depuis le 24 février les bombardements en Ukraine ont causé la perte d’au moins 1 932…

Première Urgence Internationale et WAFAA International Group apporte leur soutien conjoint au Centre de Réadaptation Fonctionnelle de la Bande de Gaza

Le Centre de Réadaptation Fonctionnelle est un élément essentiel du programme de soins d’urgence et de traumatologie piloté par l’Organisation Mondiale de la Santé et le Ministère de la Santé. Un des principaux objectifs vise à améliorer la prise en charge des traumatismes au niveau pré hospitalier ainsi que les soins hospitaliers en comprenant les services d’urgence, de chirurgie, de réadaptation jusqu’au rétablissement du patient.

SABAH EST UNE VOLONTAIRE YEMENITE EN SANTÉ COMMUNAUTAIRE : GRÂCE À SON ENGAGEMENT, ELLE A PERMIS À YASMIN ET À SA FAMILLE D’AMÉLIORER LEURS CONDITIONS DE VIE ET DE RETROUVER PLUS DE SÉRÉNITÉ

On estime qu’environ 75 % de la population du Yémen vit dans des zones rurales et que plus de 70 % d’entre eux ont des difficultés à accéder aux services de santé de base. Les enfants et les femmes, en particulier, souffrent de problèmes de santé et de nutrition qui demandent une prise en charge immédiate et l’accès à des soins de santé étendus pour améliorer leur état critique actuel. Dans une telle situation, le développement du système des volontaires de santé communautaire est l’une des mesures possibles pour résoudre les problèmes de santé des enfants et des femmes.

Comment sont utilisés vos dons ?

Stats Chaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don