Niger – Un(e) Coordinateur/trice médical à Niamey

Informations clés

Titre du poste

Niger – Un(e) Coordinateur/trice médical à Niamey

Pays

3 Frontières : Mali, Niger, Burkina Faso

Lieu (ville/région)

Niamey

Type de collaboration

Salarié

Type de contrat

CDD

Date de prise de poste

25/08/2020

Durée du poste

6 mois renouvelables

Résumé du poste

Contexte

SITUATION ET BESOINS HUMANITAIRES

Le Niger connait depuis plusieurs décennies une situation de vulnérabilité entrainant de forts besoins humanitaires pour sa population. Classé 187e sur 188 au classement de l’indice de développement humain, et avec le taux de fécondité le plus élevé au monde (7,6 enfants par femme), le Niger accumule depuis des décennies les difficultés récurrentes des zones sahéliennes : malnutrition chronique, épidémies, accès difficile à l’éducation, insécurité alimentaire, inondations récurrentes et mouvements de population. A la fois nourries par ces problématiques et venant les exacerber, plusieurs crises régionales impactent depuis le début des années 2010 le pays :

  • déstabilisation régionale depuis la chute du régime Kadhafi en Libye,
  • déstabilisation du nord-Mali et du nord Burkina Faso,
  • guérilla avec Boko Haram au nord-est du Nigéria,
  • et enfin afflux de migrants massif souhaitant se rendre en Europe et traversant le désert.

Depuis 2015, le Niger s’est en effet engagé dans une guerre contre Boko Haram suite aux premières attaques de l’organisation contre des civils nigériens. Le conflit a fortement déstabilisé le sud-est, lieu des combats armés – émergence de tensions intercommunautaires et exacerbation des violences dues à l’accès aux ressources.

Plus récemment, déjà affaibli par la crise régionale du Bassin du Lac Tchad et par les nombreux déplacements de populations réfugiés ou migrantes qui se croisent sur son territoire, le Niger subit directement les effets de la crise malienne et du confit en cours sur ce territoire directement frontalier sur les provinces du Tillabéri et de Tahoua. Depuis les premiers afflux de réfugiés maliens au Niger en 2012, et face à une re-concentration du conflit sur des poches maliennes, le territoire nigérien est de nouveau secoué par des incursions sur son territoire. Dans une région déjà sensible du fait des problématiques structurelles et des difficultés d’accès aux services publics, et foyers de plusieurs risques épidémiques en raison de la nature géographique et des dynamiques sociales, la zone voit aujourd’hui sa couverture en soins de santé primaire baisser de jours en jours.

NOS ACTIONS SUR LE TERRAIN

Suite à une évaluation en 2017, PUI a lancé un projet à Ouallam dans la région du Tillabéri au Niger. Suite à une seconde évaluation en décembre 2018, PUI a développé 2 propositions de projets (ECHO et OFDA) afin de répondre aux besoins en santé primaire à Ouallam et Torodi.

Responsabilités

Le/la Coordinateur/rice Santé/e est le/la garant/e de la stratégie de santé de la mission et de la qualité des programmes de santé en cours et à venir, dans les phases de définition, mise en œuvre, suivi et évaluation. Il/Elle apporte un soutien fonctionnel et hierarchique aux responsables de programmes et apporte un soutien technique au/à la chef/fe de mission.

Principales activités

Stratégie : Avec le/la CDM, et en lien fonctionnel étroit avec le service technique Siège, il/elle contribue à l’élaboration de nouvelles stratégies et interventions santé sur la mission. Il/Elle assure une veille épidémiologique et technique sur le pays et en analyse les besoins et les réponses du point de vue santé publique.

Programmes: Il/Elle s’assure de l’adéquation du/des programmes de santé avec le cadre d’intervention de santé PUI et en contrôle la qualité et l’efficacité.

Représentation: Il/Elle représente l’organisation auprès des partenaires, autorités et acteurs locaux impliqués dans la mise en œuvre des programmes de santé.

Ressources Humaines / Formation : Il/Elle gère l’équipe de santé (salariés PUI), apporte son soutien aux responsables de programmes dans le recrutement de profils techniques et supervise les actions de formations techniques à partir des besoins identifiés.

Logistique et administration : Il/Elle assure le respect des procédures logistiques et administratives du/des activités sous sa responsabilité.

Sécurité : Il/Elle contribue au respect des règles de sécurité sur la mission et transmet toutes informations d’ordre sécuritaire au/à la CDM et au référent sécurité de la mission. Il/Elle participe à l’identification des structures de santé pour les employés, met en place les kits de premiers secours/kits pharmacies, et assure la mise en œuvre des dispositions liées à la santé des personnels inclus dans le plan de sécurité mission.

Profil recherché

Formation

Formation médicale/ Formation paramédicale + Santé Publique Interne en médecine

Expériences
professionnelles

Expérience Humanitaire,

Expérience Technique

Expérience à l’international.

Aptitudes
transversales

Bonne qualité rédactionnelle

Connaisances en gestion de projets

Maîtrise du pack Office

Langues

Français et anglais obligatoire.

Conditions

Rémunération

Salarié en Contrat à Durée Déterminée – 6 mois renouvelables

Date d’arrivée souhaitée: 25 Août 2020

Salaire brut mensuel : de 2 200 à 2 530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI

Prises en charge

Frais pris en chargenotamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…

Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance

Hébergement en maison collective

Frais de vie (« Per diem »)

Vacances

Régime de break : 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break

Régime de congés payés : 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Télécharger le profil de poste complet en pdf

Personne chargée de l'offre

Responsable

Jason Arthaud, Chargé de Ressources Humaines Expatriées


Postulez à cette offre

RH : Candidature

Envoyer