Rétrospective : notre année 2022 en 7 événements marquants


Guerre en Ukraine, inondations au Tchad, frappes israéliennes à Gaza, interdiction aux femmes afghanes de travailler pour des organisations humanitaires, urgence au Darfour, engagement dans la réduction de notre impact environnemental, stream caritatif… 2022 a été une année chargée en événements, en questions et en décisions qui ont mobilisé nos équipes, travaillant toujours sans relâche pour aider les populations les plus vulnérables à se passer de nous.

UKRAINE : UNE GUERRE AUX PORTES DE L’EUROPE

Point de passage de Medyka en Pologne, © Tinou-Paï BLANC ǀ Première Urgence Internationale
Point de passage de Medyka en Pologne | © Tinou-Paï BLANC Première Urgence Internationale

Plus de dix mois après le début des attaques à grande échelle lancées par la Russie, 15 millions d’Ukrainiens ont un besoin urgent d’aide humanitaire et de protection.

« Notre enjeu aujourd’hui est de pouvoir faire face à la multiplicité des besoins dans les zones où les populations se trouvent et de pouvoir travailler dans des conditions de sécurité adéquates pour nos équipes, » souligne Olivier ROUTEAU, Directeur des Opérations à Première Urgence Internationale.

Sur le terrain, quelles actions ont été menées par nos équipements au début de la guerre ?

INONDATIONS AU TCHAD : 1 MILLION DE PERSONNES TOUCHÉES

Point de passage de Medyka en Pologne, © Tinou-Paï BLANC ǀ Première Urgence Internationale
De nombreuses personnes qui ont tout perdu se relocalisent dans des camps de fortune | ©  Première Urgence Internationale
Suite aux inondations sans précèdent qui ont touché 16 des 23 provinces du Tchad fin août, les sinistrés, hommes, femmes et enfants ayant tout perdu n’ont trouvé d’abri que dans des camps de fortune.

Non loin de la capitale N’Djamena, à Koundoul, notre équipe a construit 32 abris d’urgence et installé au mois d’octobre une clinique de soins de santé primaire qui a dispensé plus de 500 consultations. Les cas de malnutrition sévère détectés ont été pris en charge par nos équipes qui ont assuré la distribution de kits d’hygiène, des produits de purification de l’eau et des moustiquaires.

Avec le durcissement des conditions climatiques, quel avenir pour ces personnes vulnérables qui ont tout perdu ?

AIDE D’URGENCE À GAZA APRÈS LES FRAPPES ISRAÉLIENNES

Les frappes israéliennes à Gaza ont entrainé la destruction partielle ou totale de plus de 1700 habitations | © Première Urgence Internationale
Les frappes israéliennes à Gaza ont entrainé la destruction partielle ou totale de plus de 1700 habitations | © Première Urgence Internationale
Les frappes Israéliennes du mois d’août ont fait 46 morts, dont 15 enfants et 360 blessés tout en détruisant plus de 1700 habitations et infrastructures de base à Gaza. Nous avons réagi très rapidement face à cette urgence avec la fourniture d’une aide via des transferts monétaires d’urgence à près d’un millier de Gazaouis.

Quelles autres actions ont-été menées par nos équipes à Gaza ?

PREMIÈRE URGENCE INTERNATIONALE CONDAMNE FORTEMENT LA DÉCISION D’INTERDIRE AUX FEMMES DE TRAVAILLER POUR LES ONG EN AFGHANISTAN

© Première Urgence Internationale
© Première Urgence Internationale
Si l’état de santé des Afghans, particulièrement des femmes et des enfants, a connu une amélioration ces dernières années, c’est grâce à l’engagement des femmes professionnelles de la santé.

L’interdiction aux femmes de travailler pour les ONG en Afghanistan est tombée fin décembre. Première Urgence Internationale condamne cette décision, qui constitue un frein aux progrès enregistrés.

Engager le dialogue, lever cette interdiction, tel est le souhait de Première Urgence Internationale en Afghanistan.

Dans quel contexte intervient cette décision des autorités de l’Emirat islamique d’Afghanistan ?

SOUDAN : RETOUR AU DARFOUR

Dans la localité de Ag Geneina, Première Urgence Internationale a l’objectif d’améliorer l’état nutritionnel et la sécurité alimentaire des familles souffrant de malnutrition aiguë
Dans la localité de Ag Geneina, Première Urgence Internationale a l’objectif d’améliorer l’état nutritionnel et la sécurité alimentaire des familles souffrant de malnutrition aiguë | © Première Urgence Internationale
13 ans après le départ d’Aide Médicale Internationale du Darfour, les équipes de Première Urgence Internationale ont foulé le sol du Soudan, où plus de 6 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire (selon OCHA).

C’est dans la localité d’Ag Geneina (Ouest-Darfour) que Première Urgence Internationale a lancé officiellement en octobre de nouvelles activités avec l’objectif d’améliorer l’état nutritionnel et la sécurité alimentaire des familles souffrant de malnutrition aiguë.

Dans quel contexte les équipes d’Aide médicale Internationale s’étaient-elles retirées du Darfour ?

LA PRISE EN COMPTE DE L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE NOS ACTIONS HUMANITAIRES

Cameroun, © Philippe Ramboasolo | Première Urgence Internationale
Cameroun, © Philippe Ramboasolo | Première Urgence Internationale
Directement touchée par les nouveaux enjeux environnementaux et climatiques, au siège comme sur le terrain, Première Urgence Internationale n’a pas attendu la sortie du dernier rapport du GIEC pour prendre à bras le corps cette question.

Constitution d’un groupe de travail, réalisation du bilan de notre empreinte carbone, révision de nos politiques d’achats…ce sont autant d’actions entreprises ces dernières années qui continueront à être déroulées.

Comment le personnel sur le terrain est impliqué dans la lutte contre le changement climatique ?

LA SQUAD LANCE LA SAISON 2 DE SON STREAM CARITATIF

Squad of Humanity

Un an après le succès de la première édition du stream caritatif Squad of Humanity organisé avec l’association de streamers la Squad , nous avons battu le record de dons. La belle somme de 27 000€ collectée au terme de 3 jours de streaming en direct nous permettra d’apporter notre soutien aux victimes de violences basées sur le genre.

Pourquoi avoir choisi de faire un focus sur les violences basées sur le genre ?

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don