RDC – Un(e) Coordinateur/trice Terrain Nord et Sud Ubangui

Informations clés

Titre du poste

RDC – Un(e) Coordinateur/trice Terrain Nord et Sud Ubangui

Pays

République démocratique du Congo

Lieu (ville/région)

Zongo

Type de collaboration

Salarié

Type de contrat

CDD

Date de prise de poste

Dès que possible

Durée du poste

6 mois

Résumé du poste

Contexte

La RDC en 2018 fait encore face à une instabilité importante en raison des affrontements entre les groupes armés irréguliers et les forces militaires nationales/MONUSCO au Nord Kivu et du conflit inter communautaire entre la population Batwa et Luba dans la Province du Tanganyika. Par ailleurs, des enjeux politiques et constitutionnels continuent de complexifier la grille de lecture des différents conflits encore en cours, en particulier le processus d’élections présidentielles prévu pour la fin d’année.

La situation dans la province du Nord-Kivu a peu évolué pour la population depuis la défaite du mouvement rebelle M23 fin 2013. Les FARDC se focalisent actuellement sur d’autres fronts pour lutter contre les nombreux groupes armés actifs dans la région (Maï Maï, APCLS, FDLR, ADF etc). En outre, les tensions ethniques et les problématiques d’accès à la terre sont sources de tensions particulières dans les zones d’intervention de PUI (Masisi, Rutshuru, Béni). Les fermetures forcées des camps de déplacés internes ont contribué à la déstabilisation du contexte en mettant en péril la vie de milliers de personnes déplacées et le fragile équilibre économique de milliers de familles d’accueil.

Dans la province du Tanganyika, des conflits ethniques (entre milices Twas/pygmées- et Lubas/Bantoues) initiés en 2012 ont connu une escalade en 2016 ainsi qu’au début de l’année 2017. Les zones d’intervention de PUI (Zone Sanitaire de Kiambi, Nyunzu et Kabalo) se caractérisent par un dénuement important de certains groupes (accès limité aux terres agricoles, à l’eau potable, enclavement, récurrence d’épidémies telles que la rougeole et le choléra) exacerbé par les déplacements les plus récents.

Dans les provinces du Sud et Nord -Ubangi, plusieurs camps de réfugiés ont été ouverts dans les territoires de Libenge (Boyabu) de Zongo (Molé) et Gbadolite-Yakoma (Inké) en lien avec la crise en cours en RCA. Fin 2016, plus de 100 000 réfugiés étaient enregistrés dans l’ex-province de l’Equateur. Considérant que la majorité des habitants de la zone de Libenge, Zongo  sont eux-mêmes des «retournés» revenus de la République du Congo en 2012, les tensions dérivant de la cohabitation forcée entre les populations locales et les réfugiés pourraient constituer un facteur d’instabilité.

Dans la province du Kasaï, les affrontements entre la milice « Kamuina Nsapu » et les forces de sécurité ont touché de nombreux villages et entrainé des déplacements massifs de population. Selon les chiffres publiés par OCHA en octobre 2017, la province dénombrait 97,984 personnes retournées, 13,406 rapatriés de l’Angola et 333,906 personnes déplacées internes (sur 762,307 dans la région du Grand Kasaï). Au 1er novembre 2017, avec la stabilisation progressive de la situation sécuritaire, le principal «hotspot» du conflit se situait dans les territoires de Kamonia (qui comprend la ZS de Kamwesha), et de Luebo. Enfin au second semestre 2018, la zone connait un retour massif des expulsés congolais d’Angola dont les besoins immédiats et de réinstallation sont importants. Au 18/12/2018, 323 101 retournés/refoulés étaient comptabilisés par OCHA dans la seule province du Kasai.

Responsabilités

Le/la Coordinateur/rice Nord & Sud Oubangui assure le suivi au quotidien des activités dans sa zone de responsabilité, il/elle est responsable du bon fonctionnement des programmes et services support et rend compte au/à la Chef/fe de Mission.

Principales activités

Programmes : Il/Elle coordonne les équipes et s’assure de la bonne mise en œuvre des programmes, il/elle suit les besoins et propose de nouvelles interventions à son supérieur hiérarchique.

Suivi logistique, administratif et financier : Il/Elle s’assure que les procédures logistiques et administratives en place suivent les procédures et formats PUI et sont en adéquation avec les règles Bailleurs.

Suivi Médical et technique : Il/Elle s’assure que les pratiques médicales et techniques respectent les procédures et formats PUI et sont en adéquation avec la politique d’intervention PUI.

Ressources Humaines : Il/Elle encadre les équipes (définition d’objectifs, suivi).

Sécurité : Il/Elle assiste le/la Chef/fe de Mission dans l’analyse et la gestion de la sécurité sur sa zone de responsabilité.

Communication : Il/Elle assure la bonne circulation des informations entre la coordination pays, régionale et le terrain.

Profil recherché

Formation

Formation en gestion de projet

Expérience:

2 ans en tant que coordinateur de projets en humanitaire

Expérience réussie de gestion d’équipe expatriée et de programmes multisectoriels.

Connaissance de programmes médicaux, Agro, Routes, Distribution…

Expériences
professionnelles

Expérience:

2 ans en tant que coordinateur de projets en humanitaire

Expérience réussie de gestion d’équipe expatriée et de programmes multisectoriels.

Connaissance de programmes médicaux, Agro, Routes, Distribution…

Aptitudes
transversales

Excellente qualité rédactionnelle

Connaissances en gestion de projets

Connaissances approfondies des bailleurs (BPRM, OFDA, Agences UN, ECHO, EuropAid, CDCS, etc.)

Langues

Français et Anglais indispensables

Autre

Capacité à travailler dans une zone enclavée avec de fortes contraintes logistiques.

Conditions

Rémunération

Salaire Brut Mensuel: de 2 200 à 2 530 Euros selon parcours en Solidarité Internationale + majoration de 50€ par semestre d’ancienneté avec PUI

Prises en charge

Frais Pris en Charge: notamment transport AR Domicile / Mission, visas, vaccins…

Assurance comprenant couverture médicale et complémentaire santé, assistance 24/24h, rapatriement et prévoyance

Hébergement en maison collective

Frais de Vie (« Per diem »)

Vacances

Régime de Break: 5 jours ouvrés à 3 et 9 mois de mission + prime de break

Régime de congés payés: 5 semaines de CP / an + billet A/R au domicile tous les 6 mois

Télécharger le profil de poste complet en pdf

Personne chargée de l'offre

Responsable

Marwan Filah, Chargé de Ressources Humaines Expatriées


Postulez à cette offre

RH : Candidature

Envoyer