Multiplication de semences agricoles en RCA


L’activité de multiplication de semences menée par Première Urgence Internationale en République Centrafricaine vise à augmenter le nombre de semences disponibles pour améliorer la sécurité alimentaire et relancer l’agriculture paysanne. Témoignage d’Ingrid Weyland, référente technique agronome pour Première Urgence Internationale à Berbérati.

Quelle est la situation actuelle en République Centrafricaine?

« En République Centrafricaine, la crise militaire et politique prolongée a sérieusement affecté les conditions de vie des populations locales. Depuis 2013, le pays est confronté à une instabilité socio-politique et sécuritaire récurrente qui affecte gravement la production agricole : destruction des champs et des outils agricoles, pillage des greniers à semences par les groupes armés, déplacements massifs de populations ou encore inaccessibilité au foncier.  Les pertes sont énormes pour un pays dont l’agriculture reste la principale activité économique.

Le sud-ouest de la RCA subit encore les conséquences des crises successives qui ont entrainées une diminution massive des revenus et des moyens de subsistance des populations rurales et une aggravation de l’insécurité alimentaire. Aujourd’hui, si cette région parvient à retrouver un semblant de paix, les stigmates de la crise sont encore bien présents et entravent la reprise des activités agricoles car les familles paysannes ont perdu semences et outils. Par ailleurs, le manque de variétés de semences de bonne qualité a été mis en évidence comme un obstacle à la production agricole».

Dans ce contexte, quelle est l’action de Première Urgence Internationale?

«Première Urgence Internationale intervient depuis 2010 dans le sud-ouest de la RCA dans le domaine de la sécurité alimentaire et veut aujourd’hui, redonner aux communautés vulnérables touchées par le conflit les moyens de relancer leur production. Depuis 2015, et grâce au soutien du bureau d’assistance aux catastrophes à l’étranger (OFDA), Première Urgence Internationale appuie 21 groupements agricoles avec des activités de multiplications de semences d’arachide, de maïs et de riz. L’objectif : renforcer la sécurité alimentaire des familles paysannes mais également approvisionner les marchés locaux en denrées de base et en semences de bonne qualité. Pour cela, les équipes de Première Urgence Internationale apportent un soutien aux agriculteurs en les dotant en semences dites « améliorées », en outils agricoles et en les formant à des techniques de production performantes. Ainsi, depuis le début de ces activités, les quantités produites par les agriculteurs ont considérablement augmenté. La formation sur la multiplication des semences a permis de renforcer la capacité des agriculteurs à produire, multiplier, conserver et indirectement diffuser des semences de haute qualité».

Acheter et redistribuer les semences produites

« Pour faire face à l’absence de lieux de stockage en milieu paysan et aux risques de perte des semences d’une année sur l’autre, Première Urgence Internationale a mis en place un système innovant d’achat et de redistribution des semences produites par ce qu’on appelle « les groupements multiplicateurs ». Le but étant d’acheter une partie des semences à ces groupes agricoles pour les stocker dans l’entrepôt de l’ONG. La moitié de ces semences achetées sera redistribuée à ces mêmes groupements et serviront pour la campagne agricole de l’année suivante. Cela permet de « geler » une partie des semences de qualité pour s’assurer que les groupements aient de quoi continuer leur activité, le risque étant la vente de la totalité des semences ou encore la perte des semences par les rongeurs ou les vols.

La seconde moitié des semences achetées sera utilisée pour être distribuée rapidement dans une situation d’urgence parmi les ménages identifiés comme vulnérables. Le but est de distribuer des kits de semences aux ménages au début de la saison des pluies; ce qui leur permettra de redémarrer une activité agricole dès le début de la saison des pluies ».

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don