Yémen

Contexte humanitaire

Avec 80% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté, le Yémen est l’un des pays les plus pauvres du monde. Depuis la révolution yéménite de 2011, le pays fait face à une crise politique majeure, crise qui s’est muée en conflit militaire de grande ampleur dès 2014. Le pays est scindé en deux depuis le début du conflit, le sud étant dirigé par l’État yéménite – reconnu par la communauté internationale – tandis que le nord, où vit 70% de la population, est contrôlé par la rébellion chiite houthiste. Le conflit, l’effondrement de l’économie, la fragilité du système de santé, ainsi que la pandémie de la COVID-19 sont autant de facteurs qui entraînent la détérioration des conditions de vie de la population. Reconnue comme la pire crise humanitaire au monde depuis quatre ans, avec plus de 20,7 millions de Yéménites (soit 66% de la population) en besoin d’aide humanitaire, le pays se dirige actuellement vers la pire famine que le monde ait connue depuis des décennies.

Source: Yemen Humanitarian Needs Overview 2021

Chiffres clés

2007
Année d'implantation
de la mission
113
Personnel national
14
Personnel expatrié
123 095
Bénéficiaires

Descriptif de la mission

Première Urgence Internationale est présente au Yémen depuis 2007. Entre 2007 et 2011, l’ONG a soutenu le système de santé primaire dans le Gouvernorat d’Hodeidah (nord), marqué comme l’ensemble du pays par des taux élevés d’insécurité alimentaire et de malnutrition chronique sévère.
Après une année d’interruption pour des raisons de sécurité, la mission a repris ses activités à Hodeidah et a étendu son intervention dans le Gouvernorat de Raymah (nord) en 2013. Première Urgence Internationale est l’une des seules ONG présentes dans cette division administrative difficile d’accès. Depuis 2019, l’ONG intervient également dans le Gouvernorat de Taiz, dans le sud du pays, en mettant en place le même type d’activités dans les secteurs de la santé et de la nutrition.

Première Urgence Internationale en action

Face à cette situation critique de malnutrition et de détérioration du système de santé primaire, Première Urgence Internationale met en œuvre des programmes de santé, nutrition et sécurité alimentaire, en soutenant les structures de santé dans les zones les plus affectées des Gouvernorats d’Hodeidah, de Raymah et de Taiz.
Les principaux domaines d’interventions de la mission sont la lutte contre la malnutrition et l’amélioration de l’accès au système de santé primaire (avec un accent sur la santé sexuelle et reproductive). L’ONG participe à la fourniture d’intrants médicaux et nutritionnels, à la formation du personnel médical et à la maintenance générale des infrastructures ciblées dans les zones d’intervention. Dans le cadre de cette approche intégrée, Première Urgence Internationale met également en œuvre des activités de réhabilitation des infrastructures sanitaires dans les centres de santé, ainsi que des activités de sécurité alimentaire par la distribution de paniers alimentaires aux ménages ayant des enfants atteints de malnutrition aiguë sévère. Afin d’avoir un impact plus durable, des volontaires communautaires sont formés à la diffusion de bonnes pratiques liées à la santé, l’hygiène et la nutrition.

La mission Yémen en images

Nos partenaires

ECHO
USAID
Programme Alimentaire Mondial
Centre de Crise et de Soutien

Comment sont utilisés vos dons ?

Stats Chaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,2% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don