Bataille de Mossoul : Première Urgence Internationale se prépare à secourir la population fuyant la ville


Communiqué de presse

Bataille de Mossoul : Première Urgence Internationale se prépare à secourir la population fuyant la ville

Paris, le 20 octobre 2016 – Alors que l’assaut vient d’être lancé sur Mossoul lundi dernier, Première Urgence Internationale redoute une crise humanitaire de grande ampleur. La ville irakienne compte près de 1,5 millions d’habitants qui pourraient fuir le conflit en masse. Pour leur venir en aide, l’ONG mobilise des cliniques mobiles à proximité de Mossoul prêtes à soigner ces populations.

Lundi 17 octobre, une offensive militaire a débuté à proximité de Mossoul au nord de l’Irak. Première Urgence Internationale s’inquiète du déplacement massif de population que cette bataille pourrait provoquer. « Même si cet événement était attendu, les infrastructures actuelles sont insuffisantes pour faire face à un afflux de population de cette ampleur. Nous nous préparons donc à répondre à une crise humanitaire majeure qui pourrait durer de longs mois », explique Pierre-Manuel Mendez, chargé de programme Irak pour l’organisation.

Première Urgence Internationale est présente en Irak depuis 1997 et intervient actuellement dans deux camps de déplacés et un camp de réfugiés situés au Kurdistan irakien. Pour faire face à la situation, l’ONG mobilise également plusieurs cliniques mobiles, composées de médecins, infirmiers et pharmaciens, positionnées à moins de 50 km au nord-est de Mossoul qui se tiennent prêtes à intervenir auprès des populations fuyant Mossoul et nécessitant des soins primaires immédiats. Deux autres cliniques mobiles sont également en mesure de fournir des soins en santé mentale. Ces cliniques rayonnent actuellement en permanence sur la ligne de front.

L’objectif de Première Urgence Internationale est d’apporter une réponse globale à cette crise humanitaire en mettant également en place des activités en eau, hygiène et assainissement. Pour Pierre-Manuel Mendez, « Nous ferons tout ce que nous pouvons mais cela ne sera probablement pas suffisant vue l’ampleur du désastre humanitaire qui se prépare ».

A propos de Première Urgence Internationale

Première Urgence Internationale est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque, dont la vocation est de défendre les droits fondamentaux de la personne, tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Notre objectif : permettre aux populations de recouvrer durablement autonomie et dignité.

Nos équipes se mobilisent au quotidien pour couvrir les besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. Ainsi, nous intervenons dans des domaines complémentaires tels que la santé, la sécurité alimentaire, la nutrition, la réhabilitation et la construction d’infrastructures, l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, la relance économique, l’éducation et la protection. Première Urgence Internationale porte assistance à plus de 6 millions de personnes  à travers 21 pays situés en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe.

Plus d’informations sur : www.premiere-urgence.org

Télécharger le communiqué de presse

Contact presse

Sophie Odeh – sodeh@premiere-urgence.org – 01 55 66 99 66

Comment sont utilisés vos dons ?

StatsChaque année, Première Urgence Internationale affecte l’essentiel de ses ressources aux programmes qu’elle déploie sur ses différents terrains d’intervention et seulement 0,5% à la recherche de fonds. Vos dons sont essentiels.

Reprendre en main son destin !

Vos dons sont les garants de notre liberté d’action. Ils nous permettent de venir en aide aux populations affectées par des crises oubliées qui ne retiennent l’attention ni des médias, ni des bailleurs de fonds institutionnels. Les sommes collectées constituent ainsi les fonds propres de l’association, lui donnant une autonomie d’action et une réactivité accrue.
Faire un don